Agritrans, l’une des entreprises bénéficiaires de l’argent sans contrat

Economie National

La cour Supérieure des comptes et du Contentieux adminsitratif (CSC/CA) a rendu le 31 mai 2019, son deuxième rapport sur le fonds Petrocaribe. Dans ce document de 612 pages, les juges de la Cour déclarent constater des malversations, des transactions irrégulières ne respectant aucune règle de bonne gestion.

Parlant de violation de règles de bonne gestion, la cour a fait un “constat troublant” concernant AGRITRANS, la firme que dirigeait Jovenel Moise avant son accession à la présidence. La cour écrit “en effet, le 26 aout 2014, bien avant même d’avoir été sollicitée, ni d’avoir présenté une offre technique et financière et encore moins d’avoir signé un quelconque contrat, l’entreprise AGRITANS a bénéficié d’un montant de 5 000 000 HTG (Chq #123564).

Le libellé de la transaction mentionne que cette somme est destinée à l’achat de carburant dans le cadre de la réhabilitation du tronçon Borgne-Anse à Foleur, un autre projet distinct du projet de réhabilitation du tronçon Borgne-Petit Bourg de Borgne”.

L’entreprise AGRITANS, selon ses statuts, évolue dans le secteur de l’agriculture.

Partager cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *