Bilolo Kongo, seul dans le passé, nombreux sont les adeptes à présent

Partager cet article:

Bilolo, un Hougan et citoyen engagé dans un combat contre l’acculturation et l’occidentalisation des pays Africains et son pays natal, Haïti. 

Dans ses divers prises de paroles Bilolo kongo ne marche jamais ses mots pour moquer de nos dirigeants politiques et l’élite économique haïtienne, qui selon lui sont majoritairement des ignorants. Ils ignorent la richesse et tout ce qui représente les valeurs proprement Haïtiennes. Rejetant les richesses vernaculaires aux bénéfices des culture importées et autres formes de croyance étrangères.

Si en Haïti, le peuple est quasiment lié à la chrétienté, d’ailleurs qui est dans la pédagogie haïtienne dès les premières années scolaire, et être chrétien sous entend être de bonne vie et moeurs selon les croyances populaires, malgré les multiples scandales religieux. Bilolo est l’un des rares Hougan à s’ériger face à cette tendance et s’oppose même aux pratiques religieuses qui sont des réflexes de l’haïtien depuis plus de 500 ans.

Ce pratiquant du vaudou [VODOUVI ]qui habituellement critique vertement les Hougans qui vont à l’église pour se faire baptiser, et recevoir tout autres sacrements de l’église catholique romaine. Bilolo croit simplement qu’il est éphémère ici, sont temps arrivera pour laisser la vie. Alors les versets bibliques et les histoires de la vie de Jésus sont jetés d’un revers de mains et souvent il qualifie de sottise les modes de croyance chrétienne. A chaque occasion, l’activiste ne cesse d’étaler la civilisation Africaine qu’il narre avec une aisance remarquable qui est la toute première selon lui, et seul le vaudou est la vraie identité des peuple Africains et Haïtiens.

S’il y a quelques années, il était quasiment seul sur le Web a prêcher dans le désert, maintenant ils sont incalculables, les jeunes qui prennent cette initiative à deux mains pour démarquer une éventuelle arnaque établie depuis plus de 5 siècles. Dans leurs publications sur les médias sociaux, dans leurs prises de parole en direct ils attaquent même le socle de l’éducation haïtienne. L’équipe de Frère de l’instruction chrétienne[FIC] a de quoi s’inquiéter, puisque le fondement du sous-développement haïtien est diriger avec les mains cachées des diplomates des pays de l’Occident et l’éducation haïtienne qui est entre les mains de la France ancien colonisateur d’Haïti, selon ces internautes qui pillulent sur l’internet chaque jour, spécialement sur Facebook.

Maintenant leurs voix arrivent plus loin et plus vites avec l’arme de la  dialectique, des slogans, des maillots portant des revendications sociales, politiques et instructives, comme la dernière initiative de Bilolo Kongo, AYEZ LA DECENCE D’AIMER UN PAYS QUE VOUS PILLEZ.

Sonley CHERISIER

Le Témoin

Sonley CHERISIER

Journaliste, étudiant en sociologie et entrepreneur. Bon amant de la lecture et de la politique. Un mordu de la diplomatie et les sujets internationaux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :