C’est faux, il n’y a pour le moment aucun problème de nourriture à la DAP et son Directeur n’exige aucune aide pécuniaire des policiers travaillant dans les prisons

Partager cet article:

Sur les ondes de la radio Méga, le journaliste présentateur, Romanes Samedi affirme que les policiers qui cantonnent la prison civile croix des Bouquets ont une contribution de 2,500 gourdes a payé à la DAP, c’est faux selon les responsables de l’entité policière.

Romanes a été induit en erreur selon l’inspecteur général Berson Soljour, D’après les informations confiées à l’agence Le Témoin, le responsable de la DAP exige de son administration un rapport hebdomadaire sur l’état des stocks, un inventaire mensuel relatif aux denrées sèches (nourriture) reçu des fournisseurs ( ayant légalement gagné les marchés publics ). Plus loin, il active le BISVA (bureau d’inspection des services , de vérification et d’audit de la DAP) pour exercer le contrôle et la supervision au niveau de toutes les prisons de la république sur la question de l’alimentation des détenus conformément aux instructions reçues du DG Léon Charles.

Le Directeur Général de la Police Nationale d’Haiti, Léon Charles

Selon une source proche de la direction pénitentiaire,  SOLJOUR a présidé une réunion vendredi dernier ( 28 mai 2021) avec tous les sous directeurs, les responsables régionaux et les chefs de toutes les prisons du pays pour mettre en place un mécanisme transparent pour contrôler les nourritures et les kits hygiéniques reçu à la DAP. Dans cette réunion l’IG SOLJOUR exige que les rapports hebdomadaires et mensuels arrivent à temps pour faciliter la transmission vers la Direction générale de l’institution. Une décision qui a suscité des grognes en coulisse.

La DAP a adopté une autre mesure en réunion de commandement pour freiner le phénomène d’absentéiste des policiers et personnels de la prison civile de la Croix-des -bouquets la livraison des chèques de payroll se fera sur le lieu de travail pour vérifier la présence effective de ces derniers à leurs postes . Car après l’évasion plusieurs transferts  ont été effectués.

Cette affaire de 2500 Gourdes de cautions réclamées est fausse et l’IG souligne que seul les policiers peuvent échanger leurs chèques auprès des banques commerciales alors il est quasi impossible d’en faire quoique ce soit. 

L’inspecteur Général, Berson Soljour, Responsable de la Direction Administrative Pénitentiaire

Le Directeur de la DAP croit que le journaliste fut induit en erreur sur ce dossier et qu’il est ouvert à toutes éventuelles questions qui y relatives. 

Berson Soljour profite de l’entrevue pour rassurer les prisonniers et leur dit que la DAP n’est pas en rupture de stock de nourriture et qu’il s’active pour améliorer les conditions de détention tout en respectant leurs dignités, les heures de récréation à l’air libre, conformément aux prescrits légitimes. Des  dispositions spéciales sont prises par le service médical et ses  partenaires dans le cadre de la lutte contre la COVID-19

Le Témoin

Sonley CHERISIER

Journaliste, étudiant en sociologie et entrepreneur. Bon amant de la lecture et de la politique. Un mordu de la diplomatie et les sujets internationaux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :