Dans l’indifférence des dirigeants, la famine frappe à nos portes

Partager cet article:

Le responsable de la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA) a confié au journaliste Roberson Alphonse de Le Nouvelliste que l’insécurité alimentaire est préoccupante. Alors que les autorités de l’exécutif et du législatif peinent à mettre en place un gouvernement légitime, le pays se trouve à la 4ème phase de l’insécurité alimentaire. La 5ème phase étant la famine.

Depuis le renvoi du gouvernement Ceant le 18 mars 2019 par la Chambre des députés, Haïti n’a pas d’interlocuteurs légitimes auprès des instances internationales. Le Fonds Monétaire International (FMI), la Banque mondiale et l’Union européenne attendent tous la ratification et l’installation d’un gouvernement pour redémarrer leur coopération. Le gouvernement démissionnaire ne prend non plus aucune mesure par rapport aux différents problèmes que confrontent les citoyens malgré que ses membres (ministres, secrétaires d’État, Directeurs généraux,…) perçoivent régulièrement leurs salaires et bénéficient des privilèges liés à leur fonction.

Deux tentatives de ratification ont échoué au sénat de la République à cause des divergences entre les pairs conscrits. Pendant que les dirigeants manifestent leur mépris contre la population, le CNSA met le doigt sur la situation intenable que vit une bonne partie de la population. L’agronome Jean Harmel Cazeau confie à Le Nouvelliste que « nous faisons face à une situation d’urgence sur beaucoup de points. Nous sommes à la quatrième phase de l’insécurité alimentaire. La famine est la cinquième phase ». Le coordonnateur, se référant à une enquête menée en octobre 2018, révèle que 2,5 millions d’Haïtiens vivent dans l’insécurité alimentaire aigüe.

Aujourd’hui, on a besoin de plus de 90 gourdes pour 1 dollar américain. Les agriculteurs, surtout ceux de l’Artibonite où la caravane du président Jovenel Moise a été lancée en 2017, se plaignent de la sécheresse qui a des conséquences considérables sur la récolte.

A l’indifférence la plus totale de nos dirigeants, la situation s’envenime de jour en jour.

Vive Info

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :