JUSTICE | Dossier assassinat de Me. Monferrier Dorval, le Palais de Justice n’est pas à l’abri des vols

Partager cet article:

Une partie du corps du délit dans le dossier de l’assassinat de Me. Monferrier Dorval a disparu  dans la nuit du 19 octobre au greffe du tribunal de première instance de Port-au-Prince. C’est ce qu’a annocé la batonnière de l’ordre des avocats  de Port-au-Prince, Marie Suzy  Legros lors d’une conférence de presse diffusée ce mercredi 21 octobre 2020.

Selon Me. Legros, qui vient de succéder à Me. Monferrier Dorval assassiné  froidement par des hommes armés, une partie des pièces à conviction dans le dossier de l’assassinat de son ancien collaborateur a disparu avec beaucoup de facilité dans la nuit du 19 octobre. “La porte n’as pas été forcée. Il y a pas bris de serrure”,  explique la batonnière.
Toujours selon l’avocate, un simulacre de procès est en train d’être planifié. “Cette mascarade se déroule avec la complicité des acteurs du système  judiciaire  même”, a-t-elle dénoncé.

Elle a profité, au nom du conseil,  pour exiger que des mesures soient prises afin de diligenter une enquête pour établir les responsabilités concernant la disparition des pièces du dossier.

Me. Monferrier Dorval a été assassiné par des hommes armés dans la nuit du 28 août dernier, à Perlerin 5, non loin de la  résidence privée du Jovenel Moïse, une enquête est toujours en cours afin de trouver les auteurs intellectuels de ce crime.

Wilder SYLVAIN

Wilder SYLVAIN...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :