EDITORIAL | Les petits hommes politiques haïtiens…

Partager cet article:

Surprenant, lamentable, honteux, malsain, voilà comment un manque de vocabulaire peut amener à qualifier cette prestation offerte à la population haïtienne par des leaders politiques de l’opposition dans le journal de Radio Caraïbes ce matin, au lendemain même du 18 novembre, anniversaire de la bataille de Vertières. Honte à vous !

La presse spécialisée dans le rapportage de ragots est servie aujourd’hui : elle aura de quoi ruminer : un festin de « buzz » servi sur des nappes de honte, étalée sur l’échine désespérée d’une population qui ne pourra même pas ramasser les miettes, tant que la recette est immonde.

C’est malsain « Père Populaire ». C’est franchement malsain de créer une diversion – qui est ces derniers temps une stratégie très prisée par certains secteurs, –  afin d’enfoncer encore plus dans la confusion, une population déjà trop occupée à compter ses cadavres.

En effet, la victoire est comble chez le pouvoir en place qui a déjà procédé à l’élimination systématique de toutes les institutions qui pourraient lui faire obstacle, elle est  comble chez les groupes armés, elle est aussi comble chez les ambassades, qui visiblement n’ont jamais pris au sérieux les soulèvements populaires, et qui ont profité de chaque occasion pour humilier les hommes politiques haïtiens.

Bien entendu, des réactions vont fustiger en ce jour qui devient historique dans le cours de la politique en Haïti. Ce jour qui fait l’effet du tremblement de terre du 12 janvier, qui a fait s’envoler l’espoir de million d’haïtiens dont la confiance a été hypothéquée pour le strict minimum, sous un relent d’escroquerie qui empeste à plein nez. Cette odeur de mensonge alimentée par de chamailleries gratuites dignes de petits hommes, qui sans retenue prennent pour légitime le droit d’empirer la situation parce que c’est l’autre qui a commencé.

Mais trop tard ! Il est trop tard messieurs ! On vous a tous compris ! Un jour, l’histoire vous forcera de vous taire ! D’arrêter de faire du bruit aux oreilles chastes de vrais hommes en devenir qui ne décident pas avec leur estomac !  Un jour les enfants vous demanderont de vous taire car vous aurez épuisé toute la honte que vous avez si longtemps accumulée et servie à la société. Et quand ce sera fini, il ne vous restera rien que votre petitesse !

Joseph LEANDRE

Joseph LEANDRE

Je suis Psychologue avec une spécialité dans la psychologie de la négociation. J'ai un diplôme en Droit International Humanitaire, Droit de Genève ou Droit des Conflits Armés. Je m'intéresse de manière particulière aux Droits des Femmes et aux violences basées sur le genre. Je suis pourtant un peintre portraitiste et un malade de Jazz fou imitateur de Stanley Jordan, mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est lire et écrire!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :