ELECTIONS | La Bolivie en préparation pour ses élections générales.

Reportées en raison  du coronavirus, les prochaines  élections  auront lieu en Bolivie le 18 octobre 2020. Les Boliviens vont voter pour élire  un nouveau  chef  d’État, des sénateurs et des députés.

Depuis le mois novembre  dernier, la Bolivie  est au bord du chaos  politique. Ce qui a poussé  à leur chef  d’Etat, Evo Morales   de lâcher poste Présidentiel.

Une démission  forcée;  Car, le président  de la gauche a été  relâchée  par la police et l’armée  bolivienne. Après  sa démission, le président a du se rendre au Mexique , puis en Argentine où  il réside actuellement.
La justice  bolivienne  a mis des interdictions   contre Morales  ce qui retire son éligibilité pour les scrutins et même un éventuel retour en terre bolivienne.

Le déroulement des scrutins   devrait  avoir lieu depuis le mois dernier, soit le 6 septembre. En raison  de la COVID-19 , les autorités  boliviennes avaient  décidés de choisir  le 18 octobre  comme  date favorable pour les déroulements des élections                                                   

Selon Salvador Roméo, le président  du Tribunal  suprême  électoral bolivien  la date du 18 octobre  est propice et les conditions seront réunies pour la protection des participants.
Le report   à  une telle date va faciliter la participation des boliviens vivants à  l’étranger, et permettra  l’arrivée des missions  d’observateur  internationales   au pays.

Ce sera  une élection  générale. Les électeurs auront  à voter pour choisir  un nouveau  Président , un Vice-président , 36 Sénateurs et 120 Députés. Le second tour des  élections boliviennes est déjà  programmé  pour le 29 novembre  de l’année  en cours. Les nouveaux  élus entreront en fonction dès la genèse du mois de décembre.

Jeanine Anez qui assurait l’intérim  après la démission forcée  du Président   Evo Morales avait annoncé  le 17 septembre son retrait à  la course présidentielle. Une décision  prise  pour empêcher  à Luis Arce, le candidat  de la gauche  d’être  élu nouveau  chef d’Etat de la Bolivie. Entre  la gauche  et la droite qui gagnera les élections? Un duel qui s’annonce très dur.

Fédia STANISLAS

Partager cet article:

Fedia STANISLAS

Fedia STANISLAS

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :