Entre décès et contaminations, l’Administration Publique est pourrie

Partager cet article:

_L’administration publique est la principale cible de la nouvelle vague de Covid-19 qui secoue le pays.Entre dècès et contamination, des Directeurs Généraux sont touchés par le virus et ça pousse le gouvernement à décréter l’État d’Urgence et couvre-feu en Haïti.Déjà des centres de traitement de la maladie en comptent des victimes._

La nouvelle vague de COVID-19 qui gagne du terrain en Haïti s’attaque à l’administration publique. Selon le Ministère de la santé publique et de la population, 457 cas de contamination dont 111 de la période allant du 17 au 18 mai 2021, ont été recensés en Haïti. Du haut de ce lourd bilan, 5 cas de décès liés à la COVID-19 sont aussi à déplorer.

La Covid-19 dans les Directions Générales

Feu Chesnel Pierre, Ancien DG de L’ONA

Les Directions générales de l’adminstration publique sont les plus touchées par la pandémie.En conséquence, dans la soirée du vendredi 21 mai 2021, le Directeur Général de l’Office National d’Assurance Viellesse (ONA), Me Chesnel Pierre a été tué des suites de complications liées à la maladie. 

Quelques jours plutard, celui du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur a contracté le virus. C’est la Direction des Affaires Financières de l’institution qui a confirmé la nouvelle dans une circulaire rendue publique tôt ce lundi 24 mai 2021.M Saint-Fleur est actuellement, admis ensoins intensifs dans un centre hospitalier du pays et son état de santé est stable.

Quant Rudy Hérivaux joue la piège à la défensive

Selon des informations dont detient notre rédaction, l’ancien ministre de la Culture et de la Communication était admis en soins intensifs dans un centre de traitement après avoir été contaminé par le Coronavirus. Pourtant, le militant zélé du PHTK refuse d’en parler. Comme preuve, il s’en est pris ouvertement ce lundi matin sur les ondes de la radio Caraïbes, à Sonlay Cherisier qui avait publié l’information sur son compte tweeter. On dirait qu’il pense que : Gwo nèg se leta, maladi a pa fèt pou li.

Rudy Hérivaux Ancien Sénateur Haitien

Les écoles sont aussi victimes

Vendredi, le Directeur et fondateur du Collège Excelsior, Emmanuel Sanon a été emporté par le virus. Le Pasteur est mort suite à son refus de se rendre à l’hôpital. Selon les confirmations d’une source proche, il s’est amusé à prendre des remèdes composés à bases des plants naturelles.De son côté, l’Université Quisqueya avait annoncé la semaine écoulée avoir recensé de nombreux cas dans son sein. Même l’appareil judiciaire haïtien n’est pas exempté, selon une note de l’Association Nationale des Greffiers Haïtien (ANAGH), signée de Me Martin Ainé.

Fort de ce constat, le chef de l’État Jovenel Moïse a décrété samedi soir, l’état d’urgence sanitaire pour huit (8) jours sur Haïti.Il en a profité pour appeler au respect des mesures barrières.Ce matin, le ministre de la culture et de la communication, Pradel Henriquez se prononce aussi sur un couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national.

Le Témoin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :