Guerre médiatique: les partisans du pouvoir et de l’opposition s’affrontent

Partager cet article:

Réagis sur la dernière conférence de presse présentée par le Sénateur Carl Murat Cantave, président du Sénat de la république relative aux deux séances ratées pour la ratification du gouvernement de Monsieur Jean-Michel Lapin, deux législateurs du pays, Anthonio Cheramy et Joseph Lambert, les partisans du pouvoir et de l’opposition politique s’affrontent ce mardi 28 Mai 2019 sur les ondes de la radio caraïbes dans le journal première occasion.

Depuis les récentes déclarations du président du Sénat de la République d’Haiti, le Sénateur Carl Murat Cantave menaçant de fermer le Sénat aux fins de restructuration, au cas où une entente n’est pas trouvée, les partisans du pouvoir et les membres de l’opposition radicale sortent leurs griffes pour exprimer la position de leur camp politique. Leurs points de vue sur le nouveau cabinet ministériel et la position du groupe des quatre sénateurs sont différents.

Me. André Michel, Sénateur Anthonio Cheramy( Don Kato), l’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me. Francisco René et l’ancien membre du CSPJ Me. Liez Édouard s’alignent pour dénoncer le comportement du président Jovenel Moïse. Selon eux, Les ministres reconduits dans le gouvernement de Lapin ont tous besoin de décharge. « Il faut mettre un frein à la théorie du précédent. C’est la loi qui doit être triompée», ont-ils exigé.

Dans la foulée, les partisans du pouvoir attaquent et condamnent le comportement des 4 sénateurs qui refusent de faire le débat. Le député Alfredo Antoine, le Sénateur Joseph Lambert et l’ ancien député Jude Charles Faustin, partisans du pouvoir, brandissent la fameuse théorie du précédent, pour justifier la légalité du nouveau cabinet ministériel.

Mais entre temps, une chose est sûre et certaine, Pendant que les parlementaires s’entrechirent, le Président de la république protège son clan politique et les ministres profitent de leur confortabilité, les conditions de vie de la population s’enveniment. La misère, l’insécurité et la corruption battent le plein dans le pays.

Vive Info

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :