Haïti au Bord du gouffre

Partager cet article:

De Mai 2006 à Mai 2019, période correspondant à la gouvernance de quatre (4) présidents du pays à savoir René Garcia Preval, Michel Joseph Martelly, Jocelerme Privert et Jovenel Moïse, (deux au pouvoir), le taux de change est passé de 39,40 à 90,50 soit une augmentation de 56%.

En Mai 2006, Selon la Banque de la république d’Haïti (BRH), le taux de change était de 39,48 gourdes. En 2011, après le mandat du Président Preval, le taux était de 40,27% soit une augmentation de 1,96%.

Sur le règne de Martelly, de 2011 à 2016, le taux de change a subi une augmentation de 33,38%, de 40,27 à 60,45 Gourdes.

La décote de la gourde se poursuivait sur la présidence de Jocelerme Privert. En un an se gouvernance, soit 2016-2017, on avait besoin de 68,1 gourdes pour un billet vert soit une augmentation de 11,23%.

Pendant les six (6) premiers mois du président Jovenel Moïse à la magistrature suprême de l’État, le taux de change a subi une diminution de 8,66%. En janvier 2018, pour un dollar américain, il fallait 63, 5 gourdes. Depuis lors, la décote de la gourde s’accélère jusqu’à’ atteindre aujourd’hui 90,50 Gourdes soit une augmentation de 29,83 % en seulement deux ans de mandat.

Sur la présidence de Jovenel Moïse, la situation semble être empirée. La mauvaise décision du gouvernement Lafontant de dedollariser l’économie, l’instabilité politique, le déficit de la balance commerciale et le déficit budgétaire sont entre autres les causes de la dépréciation de la gourde.

Renick Joseph

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :