Haiti-Justice: levée de la grève des Magistrats après la réintégration du Greffier Christophe Lesperance

Partager cet article:

Haïti-Justice : Levée de la grève des Magistrats après la réintégration du Greffier Christophe Lesperance

_Les associations de Magistrats ont décidé de lever ce lundi 19 Avril 2021, la grève illimitée entamée en février dernier en vue de forcer le Président Jovenel Moïse de respecter la Constitution haïtienne. Les magistrats ont adopté cette décision suite à la réintégration dans ses fonctions au Tribunal de Première instance de la Croix-des-Bouquets, du Greffier Christophe Lespérance._

Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Rockfeller Vincent, suite à des discussions engagées avec l’Office de la Protection du Citoyen (OPC), décide de réintégrer le Greffier Christophe Lespérance dans ses fonctions.

En réaction a cette réintégration, les associations de Magistrats annoncent la levée de la grève illimitée entamée en février 2021, contre la violation de la Constitution haïtienne par le Président Jovenel Moïse.

Dans une note datée du 16 avril et rendue publique ce lundi, le président de la Cour de Cassation et du CSPJ, Me René Sylvestre  annonce que cette décision a été prise suite à la tenue le 14 Avril, d’une assemblée des juges de la Cour de Cassation au cours de laquelle et des discussions avaient eu lieu avec des autorités judiciaires et des responsables d’associations.

_”Le pouvoir judiciaire, dès la publication de la présente, demande à tous les magistrats de regagner leurs juridictions respectives.Il en a profité pour inviter les acteurs judiciaires à réactiver leurs dossiers afin que justice soit rendue à qui elle est due”, lit-on dans la note.

De plus, le Conseil Supérieur du pouvoir judiciaire appelle tout les secteurs de la vie nationale à une prise de conscience dans le but de garantir la protection les édifices publics logeant les Cours et Tribunaux de la République et à faciliter du même coup, la continuité du service public de la justice afin qu’elle ne soit pas interrompue.

Aussi faut-il mentionner que l’Office de la Protection du Citoyen dit saluer la réintégration du Greffier et demande aux Magistrats de continuer à œuvrer pour lutter contre la détention illégale et arbitraire dans le pays.


Le Témoin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :