[Haïti-Politique] Inauguration du siège social du Parti politique ASE

Partager cet article:

Le Directoire du parti politique “Alliance pour une Société Sans Exclusion (ASE)” a procédé le lundi 17 mai 2021, aux Gonaïves, à l’inauguration du premier siège social départemental de cette structure.Le local se situe sur la Route Nationale Numéro 1, Gatreau, zone Pont Quenêpe.La cérémonie inaugurale s’est en présence des membres de plusieurs partis politiques, des autorités religieuses, judiciaires et éducatives des Gonaïves, des cadres et militants du parti, entre autres.

C’est en présence de plusieurs centaines de personnes que le directoire du parti politique “Alliance pour une Société Sans Exclusion (ASE)” ont inauguré le lundi 17 mai 2021, le premier siège social départemental dudit parti.Aussi les représentants de différents secteurs de la société civile des Gonaïves, des cadres du partis dont les anciens députés Fritz Chéry, Dulaurier Jacques, Patrick Joseph, Tans Tertius et Fritz Adrien ainsi que les partisans de ASE y ont pris part.

Dans son discours, le Coordonnateur National du parti “Alliance pour une Société Sans Exclusion (ASE)”, Cholzer Chancy a déclaré que ce bureau départemental est dédié à tous les fils et filles des Gonaïves afin qu’ils / elles viennent initier des débats politiques pour orienter le pays vers le changement tant espérer. 

“La politique est un métier pour tous ceux et pour toutes celles qui la pratiquent.C’est la façon dont on la fait qui poussent les parents à décourager les jeunes à y prendre part”, regrette l’ancien député d’Ennery, invitant ainsi le jeunes à s’engager dans la politique pour le renouveau d’Haïti.

L’assistance de cet événement politique

Lors de l’inauguration, l’ancien Vice-président de l’Assemblée Nationale en a profité pour rappeler au grand public ce qu’est son parti politique, “ASE” est une structure qui prone l’inclusion sociale et priorise la famille, la femme et les jeunes et qui dit non à toute forme de politique qui entrave le développement durable d’Haïti.C’est aussi un lieu de débats et de réflexions et d’échanges démocratiques à travers lesquels, les jeunes, adultes et vieux soumettront leurs idées constructives en contribuant dans l’avenir du pays, avance le Coordonnateur National.

Et d’où vient l’idée accouchant cette nouvelle structure politique ? L’homme fort d’Ennery a la réponse. “ASE” a vu le jour suite à un ensemble de reflexions de différentes personnalités.Ces dernières m’avaient déclaré que le parti ne doit pas être une structure en plus, mais qu’il s’agira de préférence pas d’un modèle qui se diffère des autres”, a t-il martelé.

Hormis l’inauguration du siège social départemental du parti, la crise chonique d’Haïti et le climat d’insécurité étaient au cœur des débats.Selon Cholzer Chancy, la Consolidation d’un système politique lie le pouvoir, le peuple et les différents secteurs de la vie nationale.”Il est dificile de parler de construction de la démocratie si nous empêchons aux citoyens d’exprimer leur vote et d’orienter leur choix.Nous devons nous débarrasser des limites entre les partis et la population haïtienne pour freiner la crise politique, l’insécurité dont le kidnapping qui y règne”, prône t-il 

Il a affirmé qu’une vraie démocratie reste et démeure impossible sans l’organisation des élections crédibles, libres, honnêtes sur le plan local en national.Et, c’est dans cette démarche que s’inscrit ASE. De ce fait, nous demandons aux autorités compétentes d’assumer leurs responsabilités”, a encouragé l’homme politique.

Face à la crise, Cholzer Chancy reconnaît que son parti à lui seul n’a pas la solution.Toutefois, il sollicite un franc dialogue entre les forces vives de la Nation, quelle que soit leur tendance politique afin de sortir le pays du chaos actuel. “Sans une entente nationale, on n’en sortira pas, rappelle l’ancien parlementaire.Nous n’avons pas d’autre pays qu’Haïti, primons ses intérêts”, a t-il conseillé.

Au terme de son allocation, il dit réitérer son engagement de continuer à réhausser l’éclat du parti en tant que Coordonnateur National et promet aux membres du directoire que leur confiance placée en lui ne sera pas vaine.

Participant à l’inauguration du local, l’Agronome Jomanas Charles, représentant du parti à Vallières, commune du départ du Nord’Est, se réjouit de cette initiative.Il y va dans le même sens pour critiquer la façon qu’on fait de la politique de l’exclusion en Haïti. Fort de ce constat, il demande aux jeunes d’emboîter le pas afin d’améliorer leurs conditions de vie sur le plan sécuritaire, éducatif et de l’inclusion sociale.

Le Témoin.

Sonley CHERISIER

Journaliste, étudiant en sociologie et entrepreneur. Bon amant de la lecture et de la politique. Un mordu de la diplomatie et les sujets internationaux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :