HISTOIRE | Dumarsais Estimé un leader exemplaire

Partager cet article:

Léon Dumarsais Estimé est un ancien président haïtien né le 21 Avril 1900, à Verettes. Il est décédé d’urémie à l’hopital presbytérien de Colombia à New York aux États-Unis, le 20 juillet 1953. Il s’est marié à Lucienne Hertelou avec laquelle, il a eu deux fils, Léon Jean Robert Estimé et Paul Dumarsais Estimé.

Dumarsais Estimé fils de monsieur Alciné Estimé et madame Florencia Massillon est issu d’une famille pauvre de la petite ville de Verettes, dans la vallée de l’Artibonite.  Il a perdu ses parents très tôt dans sa jeunesse. C’est son oncle Estilus Estimé qui s’occupa de lui, il l’amena à Port-au-Prince pour entamer ses études universitaires.

Le courageux Dumarsais Estimé, est diplomé en droit, une profession qu’il a exercée avec élégance. Il a ensuite embrassé une carrière d’enseignement.

Carrière politique de Dumarsais Estimé

La carrière politique de Dumarsais Estimé a pris de l’ampleur en 1930. Suite à l’expulsion du gouvernement de Louis Borno pour sédition, Estimé s’est mis aux côtés de mouvement nationaliste d’Haïti pour s’opposer ouvertement à l’occupation américaine.

Le juriste a été un fonctionnaire très habile et compétent. Grâce à son influence, il est devenu  l’un des rares membres noirs de la Chambre Basse du Parlement haïtien.  Ayant été le parlementaire le plus influent, Estimé a été également le président de la Chambre des deputés entre 1934 et 1935. Et il a été également ministre de l’éducation, de l’agriculture et du travail de 29 novembre 1937 au 05 janvier 1940 sous le gouvernement de Sténio Vincent.

Après un bon parcours politique, Dumarsais Estimé est devenu le 30e président d’Haïti en 1946. Un pouvoir qu’il a tenu jusqu’à 1950. Malgré de nombreuses difficultés confrontées au niveau de la classe bougoisie et de l’internationale, l’homme fort a quant même obtenu de bonnes notes lors de son mandat présidentiel.

La politique de Dumarsais Estimé

Dumarsais était un leader stratégique qui a pris les décisions de son gouvernement en focntion de cause. En début de son administration, il a établi une coalition de dissidents qui a lié l’opposition aux régimes précédents. Mais une fois qu’il a apris que les États-Unis réduisaient son gouvernement à une administration totalememt de gauche, il a rompu la coalition en limogeant le fougueux dirigeant syndical Daniel Fignolé et le socialiste George Rigaud du cabinet. Il a tenté de renforcer sa relation diplomatique avec les États-Unis mais c’était sans succès. Car il a exageré la menace communiste à son gouvernement.

Dumarsais Estimé favorisa un gourvenement noiriste

Contrairement aux gouvernements précédents, le gourvenement noiriste d’Estimé a representé un écart des hommes de couleur à l’administration publique. Les emplois gouvernementaux, y compris les postes au cabinet étaient en grande majorité sous les ordres des professionnels noirs.

Dumarsais Estimé était un président progressiste, il a offert une grande importance à l’éducation. Envue de décentraliser l’éducation, il a opté pour la construction d’écoles de provinces et une formation élargie des enseignements, entraînant une augmentation de 45% des inscriptions à l’école primaire.

Ce programme consiste à la  construction de routes, des campagnes d’alphabétisation, un recensement national et une campagne de développement rural.

Le Président Dumarsais Estimé a été un homme de coeur, il avait un grand état d’âme, il avait de bonnes considérations pour les travailleurs. Pour une meilleure protection des travailleurs le gouvernement d’Estimé a créé un nouveau bureau du travail et l’inclusion des droits d’organisation des travailleurs dans la nouvelle constitution. Le gouvernement a tenu une conférence nationale du travail sans précédent en 1949 et a augmenté le salaire minimum.

Dumarsais Estimé a tenté de relancer l’économie haïtienne mais sans succès puisque le gouvernement précédent avait signé un accord avec Les États-Unis qui imposait des contrôles fiscaux stricts permettant une ingérence dans le budget national. Le puissant leader haïtien a annoncé à une levée de fonds national pour libérer des dettes américaines lors d’un discours national en 1947. Le gourvenement a recolé 7, 6 million de dollars.

Dumarsais Estimé a tout fait pour développer le pays mais il a été trahi par une grande partie de l’armée alors qu’il était déjà en face des mûlatres et la communauté internationale. Pour éviter le pire, il a remis sa démission en 1950.

Stanley LEANDRE

Stanley LEANDRE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :