L’Église de la communauté évangélique d’Haïti, une église pour les francophones, les francophiles et les élites haïtiennes

National

L’Église a pris naissance au jour de la pentecôte. Son but a été de sauver l’humanité via le sacrifice vivant de son fils unique, par l’enseignement de la parole de Dieu. En voulant obéir aux impératifs inscrits dans Mathieu chapitre 28, les versets 18, 19 et 20, l’Eglise prêche et pratique un amour qui s’incarne dans son combat pour la justice, la paix, la liberté et la vérité, valeurs fondamentales à tout progrès social.

Face aux menaces grandissantes de la paix sociale déjà ébranlée, la mission est d’avantage importante, même lorsque difficilement acceptée. C’est dans cette perspective que des hommes de Dieu, conscients de ces ordres-là, ont pris la noble initiative de fonder une Eglise d’expression Française, servant du lien de ciment entre le Dieu créateur de toute chose et les francophones haïtiens, les francophiles et les élites haïtiennes désireux d’entendre la parole de Dieu dans un climat qui semble le leur.

La lutte des classes, concept utilisé par Karl Marx au 19e siècle, est une expression qui désigne les tensions dans une société ordonnée et divisée en classes sociales, dans laquelle, chacun lutte pour sa situation sociale et économique, notamment en exploitant la couche la plus marginalisée. Cela crée une perception de supériorité par rapport à l’autre qui est économiquement plus faible. Avec la venue de Jésus Christ, la donne a changé. Tout le monde a sa place dans le Royaume de Dieu. Les histoires bibliques nous rapportent d’ailleurs une panoplie de gens remarquables tels ; des riches, des philosophes, des médecins, etc., sont venus à la repentance comme Corneille, Luc, Paul, grâce à l’évangélisation par des chrétiens de leurs dimensions. Ainsi donc, la responsabilité de l’Eglise dans cette ère nouvelle est la même que sa responsabilité dans tous les âges ; témoigner que ce monde est perdu dans le péché ; que la durée de la vie humaine, est une infinitésimale dans les profondeurs vertigineuses de l’éternité ; qu’il y a le Dieu vivant, mystérieux et saint en qui est la vie éternelle et le salut-don gratuit et complet de Dieu. C’est le leitmotiv de la Bible et c’est pourquoi des missionnaires étrangers et haïtiens ont pris l’initiative de fonder en Haïti, cette Section Française de Church of Quisqueya Chapel au local Quisqueya Christian School où à logé aussi la section anglaise.

Chaque dimanche, des professionnels de tout genre réunissaient à Quisqueya Chapel pour participer aux cultes du dimanche, administrés par des missionnaires étrangers anglophones. Devant la nécessité d’évangéliser les élites haïtiennes, les francophones et les francophiles, l’idée de fonder une section française a côté de la Section anglaise, non seulement pour gagner des âmes pour Christ en répondant à la grande commission trouvée dans Mathieu Chapitre 28 versets 19 à 20 «allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit» mais, aussi pour permettre aux gens de la classe bourgeoise ainsi que ceux de la classe moyenne, ou ceux qui ne comprennent pas l’anglais, de trouver un niveau pédagogique propice et un climat favorable à leurs attentes.

Ainsi, le 28 avril 1979, après avoir passé une année en prière pour trouver de la direction divine dans cette aventure, a fondé, dans ce même local, la Section Française de Quisqueya Chapel. Et le dimanche 4 mars 1979, le premier culte a eu lieu avec 58 assistants parmi lesquels : Dr. Claude NOEL, Alain ROCOURT, Pasteur Robert WAGLER, le frère Charles ANTOINE, un grand cadre du Ministères des Affaires Etrangères et des Cultes, mais aussi un jeune talentueux qui se bat pour les causes de l’évangile, Me. Osner FEVRY, Professeur d’Universités et Avocat, lui aussi comme prédicateur au moins une fois par mois.

Résultat des matinées, des après-midi et mêmes des veillées de prière, l’objectif principal à savoir fonder une église d’expression française en Haïti est atteint. En effet, depuis ce 4 mars 1979, sous l’administration des missionnaires américains, les deux sections se cohabitent. Mais en 1988, ne voulant plus continuer à cohabiter ensemble, la Section Anglaise demanda aux responsables de la Section Française de laisser l’espace tout en leur donnant 5, 000 gourdes comme soutien à la première implantation. Voulant préserver cet acquis, les responsables de la Section Française sera logé a Delmas 29, chez un membre de l’Eglise, le frère Gérard Armand JOSEPH. C’est ainsi que son nom change en Eglise Evangélique Quisqueya.

Poursuivant l’idée d’évangéliser la culture et les cultures avec diligence, conviction, liberté d’esprit et l’efficacité et d’en faire une mission durable comme sa parole est éternelle, l’église va être construite sur sa propre propriété située à Delmas 75, grâce aux aides de la Sœur Nicole GUIRAND, c’était en 1992. Après moult réflexions et transformations, l’église devient désormais l’Eglise de la Communauté Évangélique d’Haïti(ECEH) située au numéro 28, Delmas 75. Son bord est composé d’Avocats, d’Ingénieurs, de Médecins de toutes spécialités, d’hommes politiques, etc.

Le Dimanche 28 avril 2019 a marqué la 41e année d’existence de cette congrégation, le message, en la circonstance, de Me. Osner FEVRY, le vice-président du Comité Exécutif de l’ECEH était clair : « Cette église fut fondée par des pasteurs d’orientation baptiste pour que des familles et des gens d’une même communauté se rassemblent et vivent ensemble l’amour chrétien dans la solidarité ». Dans ce moment de désenchantement, de la démoralisation des choses divines et publiques, ’’nous encourageons vivement la communauté élitique, les intellectuels, la bourgeoisie haïtienne, les francophones et les francophiles à se joindre aux responsables de l’ECEH, pour incorporer cette grande famille afin de sauver leur âme, le seul but de notre existence sur cette terre.

Fr. Wikelson AUGUSTE, AV.: [email protected]

Partager cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *