Opposion, quelle vision?

Politique

Une entité à courte vision qui ne sait même pas profiter des opportunités pour se créer des slogans de motivation et de mobilisation. On se bat pour le départ du président Jovenel Moïse. Tout le monde de l’opposition s’entend là-dessus sans, semble-il, compter sur les manières et moyens et les cumuler au besoin.

Voilà que le juge d’instruction sorte un réquisitoire inculquant entre autres ce président, que des congressmen américains posent le problème de violation des droits humains, que le RNDDH a révélé plusieurs dizaines de morts, de blessés et d’emprisonnés au cours des manifestations, l’affaire du stade Sylvio Cator servie par le scandale du match Haiti-Cuba et que l’opposition ne saute pas sur ces points nouveaux pour relancer les manifestations. Il était ou est nécessaire de venir avec d’autres slogans, d’interpeller les fanatiques du football, de profiter des dérives des parlementaires et des déductions hâtives, insensées et graves des partisans du pouvoir qui accusent d’implication dans les manifestations l’ex PM Céant , d’utiliser d’autres tactiques matérielles (affiches, photos des inculpés et des projets boycottés) en vue d’intéresser la population à la défense de leurs droits. Cette opposition ne crée pas, ne profite pas des conjonctures. Elle est en panne de slogans motivants. Elle n’offre à la population que sa division puérile qui joue à la construction de statues dans le sable du littoral. Sont-ils des leaders ou des militants du béton qui jouissent de la générosité des micros ou des crabes comestibles qui valsent dans le panier de la ménagère?
Enfin de compte dans combien de temps et d’où viendra ce nouveau et jeune leader charismatique, patriote, créatif, non sentimental, ”opportuniste”, émotionnel, émotif, rebelle, inflexible et surtout non conciliant dans la bêtise avec les ” bêtiseurs”. Le petrochallenge, les organisations universitaires, le syndicat ou toutes autres organisations sont-ils à même de le produire pour le bien du pays? Ce cadeau est une urgence.

 

Kenel Régis

Partager cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *