POLITIQUE | Jovenel Moïse invite l’opposition politique à observer une trêve

Partager cet article:
A l’occasion de la cérémonie de commémoration des 214 ans de l’assassinat de Jean-Jacques Dessalines le 17 octobre 2020 au MUPANAH, le président Jovenel Moïse a profité pour inviter les secteurs de l’opposition politique à une trêve, afin de maintenir la stabilité dans le pays.
Les jours qui ont précédé la date de la mort de l’Empereur Jean-Jacques Dessalines étaient très mouvementés, à l’annonce d’une grande mobilisation par les opposants du pouvoir en place. Si les opposants  les plus farouches au pouvoir  avaient retenu cette date pour continuer à exiger le départ du président Jovenel Moïse, ce dernier, quant à lui, en a profité pour lancer un appel à une trêve politique.
« Se pou sa nou mande lapè, nou mande linyon, ke ou nan opozisyon, ke ou nan pati pouvwa »
a-t-il déclaré a sa sortie du Musée du Pantheon national.
Après cette cérémonie, le président a aussi publié un message sur son compte  tweeter.
«Haïti a besoin de tolérance, de paix et de stabilité. À l’occasion de la commémoration de la mort du père fondateur de notre nation, unissons nos forces, oublions nos querelles, privilégions le bien-être collectif en vue de garantir un pays meilleur aux générations futures »,
lit-on dans ce tweet.
Même si  le président a prononcé un discours faisant appel à une trêve politique et a déposé une gerbe de fleurs pour la commémoration de 214 ans de l’assassinat de Jean Jacques Dessalines,  il faut signaler, toutefois que le locataire du Palais National a pour une troisième année consécutive évité de se rendre au Pont Rouge là où Jean-Jacques Dessalines a été assassiné.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :