SANTE | Evolution de l’épidémie du Coronavirus dans le monde

Partager cet article:

En novembre 2020,  l’épidémie de Covid-19 a fait sa première apparition en Chine. Aujourd’hui,  l’Europe compte le plus  grand nombre des personnes touchées par le virus, tandis que l’Amérique recense le taux de mortalité le plus élevé.

Situation internationale du coronavirus.

Un bilan de la santé publique  de France  le 29 0ctobre 2020 a rapporté la situation mondiale  face à cette épidémie. L’Europe, Etats-Unis et l’Amérique latine sont  les pays les plus touchés. Les foyers majeurs de l’épidémie se situent actuellement dans la zone Europe et en Amérique (États-Unis et Amérique Latine), à l’origine de 46% et 31% des cas rapportés dans le monde entre le 19 et le 25 octobre (semaine 43). Un déclin de l’épidémie est observé en Asie du Sud-Est où sont localisés 15% des cas rapportés dans le monde avec une mortalité en baisse mais un nombre de cas récents demeurant élevé (+445 886 cas entre le 19 et le 25 octobre).  

Dans la zone Amérique

Le nombre global de cas rapportés ont augmenté : aux États-Unis, un nombre record de nouveaux cas est rapporté depuis 7 jours (entre 60 000 et 83 000 cas par jour), comparable à celui documenté lors du pic dans ce pays le 24 juillet avec 74 818 cas. Cette hausse est remarquée dans certains États (Midwest, région des Grandes Plaines).

Au Canada, l’augmentation du nombre de nouveaux cas et d’hospitalisations se poursuit depuis un mois ; le Québec et l’Ontario cumulent 80% des cas. L’incidence tend à se stabiliser au Québec où les mesures de restriction instaurées dans plusieurs régions québécoises sont prolongées jusqu’au 23 novembre. L’incidence est en baisse mais se maintient à un niveau élevé au Brésil (+153 356 cas sur 7 jours), au Pérou (+20 699) et au Chili (+10 539), stable en Colombie (+53 588), tandis qu’elle augmente dans d’autres pays notamment en Argentine (+103 759), au Mexique (+39 114), au Costa Rica et au Paraguay.

En Asie

En Inde malgré une incidence en diminution depuis cinq semaines, à l’instar d’autres pays (Népal, Myanmar, Indonésie). Un cluster de 137 cas asymptomatiques liés à une usine de confection textile a été rapporté récemment en Chine, dans l’ouest de la région du Xinjiang, suite à la découverte d’un cas ayant engendré une campagne massive de dépistage. Le taux d’incidence actuel est bas au Japon (3,2 cas 100 000 hab.) et en Corée du Sud (1,4), le nombre de nouveaux cas rapportés récemment étant liés à des clusters.

En Océanie, une augmentation très importante de la transmission est décrite en Polynésie française et à Guam depuis plusieurs semaines.

Dans les pays du Moyen-Orient, l’épidémie demeure importante au Liban, en Jordanie, à Oman et aux Émirats Arabes Unis. La situation est également préoccupante en Iran qui a atteint des nombres record de nouvelles infections (+36 215 cas) et de décès (+2 197). En Israël, le taux d’incidence récente a fortement baissé (70,1 cas/100 000 hab. vs. 443 en S40), dans un contexte d’allègement graduel des restrictions, après un confinement national de 4 semaines achevé le 18/10.

En Afrique

Le continent africain est le moins touché par le Covid-19. Le président Malgache a même proposé un traitement au monde.  Durant ces derniers jours, de nouveaux cas liés au coronavirus ont été enregistrés, un nombre  de mortalité très léger.

« Plusieurs semaines ; cette hausse, liée en partie à un rattrapage des données, est particulièrement marquée en Afrique du Sud (70% des décès COVID-19 rapportés en Afrique) et dans d’autres pays (Éthiopie, Kenya, Botswana, Cap-Vert). L’épidémie est également active au Maroc (+23 550 cas entre le 19 et le 25 octobre), en Tunisie (+9 863 cas) et en Libye (+5584 cas) qui décrivent une forte augmentation de nouveaux cas et une hausse sensible de la mortalité pour COVID-19 »  

Une hausse en Europe.

Selon  ce rapport, les chiffres prouvent que le continent européen a connu une augmentation considérable. Apres le déconfinement, la majorité des pays de l’Europe ont dû se reconfiner pour mieux faire face au Covid-19. De nouveaux cas, dans toute l’Europe de tout âge ont été enregistrés dans la majorité des pays européens. 

Précédente : du nombre de nouveaux cas (+33%), pour toutes les classes d’âges dans une majorité de pays européens ; du taux de positivité (>3% et en augmentation dans 22 pays); de la mortalité pour COVID-19 (+35%). Selon le dernier rapport d’évaluation de risque de l’ECDC au 23/10, la situation est préoccupante dans 25 pays : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, République tchèque, Danemark, Espagne, France, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovénie, Slovaquie, Suède et Royaume-Uni. La vulnérabilité de la population européenne au SARS-CoV-2 est très élevée, avec un niveau d’immunité global inférieur à 15% dans la plupart des pays européens.  Parmi les pays européens de l’UE/EEA, les taux d’incidence hebdomadaire observés sont supérieurs à 250/100 000 hab. en République tchèque, en Belgique, au Luxembourg, en Slovénie, en France, aux Pays-Bas, en Croatie, en Slovaquie, et en Espagne. Le taux d’incidence pour 100 000 habitants a en particulier fortement augmenté en Belgique (792,8), en France (380 ,5), en Italie (197,5), en Autriche (208,1) et aux Pays-Bas (377,8) (Figure 37). Des taux d’incidence élevés sont également documentés en Suisse (439,1/100 000 hab.), en Europe centrale et en Europe de l’Est (taux rapporté au 27/10 pour les 7 derniers jours) : Arménie (505,5), Géorgie (336,9), Bosnie-Herzégovine (210,1), Moldavie (111,5), Ukraine (90,5). En Russie, une hausse record de nouveaux cas (90,8 cas/100 000 hab.) et de décès est rapportée.

Taux de mortalité lies au Covid-19 par zone (l’Amérique le plus touché).

Le Covid-19 a causé plus d’un million de morts dans le monde. Selon un rapport publié le 02 novembre 2020. On compte en Amérique, 644 220 soit un pourcentage de 0.06% de la population. Europe, 270319 décès pour un pourcentage de 0,04%, en Asie : 242363 soit 0.01%.  Afrique : 43202 soit 0.01%.  Océanie : 1051 soit 0.01%. Autres : 7, soit, 0%. Ce qui donne un total de 1 201 162 pour un pourcentage de 0.02%.

Les 10 pays ayant le plus grand nombre de décès (Etats-Unis le plus touché)

Dans Ce classement, cinq pays de l’Amérique,  parmi lesquels les Etats-Unis se positionnent en première place avec un chiffre très élevé : Etats-Unis 231 562, Brésil 160 253, Inde 123 097, Mexique 92 100, Royaume-Uni 46 943, Italie 39 059, France 37 485, Espagne 36 257, Iran 35 738, Pérou 34 476, Colombie 31 653, selon le dernier rapport publié en date du 3 novembre 2020 par Université John Hopkins.

Fédia STANISLAS

Fedia STANISLAS

Fedia STANISLAS

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :