SOCIETE | Comment obtenir un permis de conduire pour moto en Haïti?

Partager cet article:

“Je suis entré, il y avait une ligne… j’ai fait la queue… Ensuite j’ai payé. Une dame a pris mes informations personnelles : groupe sanguin, adresse etc, et m’a donné une petite fiche pour regagner une autre file d’attente afin de me prendre en photo. Enfin, je suis rentré chez moi. J’ai reçu mon permis deux jours plus tard qui est de type BC.”

Cette déclaration nous vient d’un jeune homme, Pierre, et à première vue elle pourrait nous faire croire que pour une fois il y a un bureau de l’Etat qui fonctionne normalement mais le processus que nous explique Pierre ne suit pas du tout les normes légales. La procédure proposée par la loi pour obtenir sa licence est plutôt longue, oui, mais surtout cohérente, du moins pour tous les autres types de permis sauf le type C.

Pour être éligible pour l’obtention d’un permis de conduire, il faut  s’inscrire dans une auto-école reconnue par la Direction de la Circulation et de la Police Routière (DCPR). Après les cours où l’on apprend le Code de la route, il faut être muni d’un dossier de conducteur pour pouvoir passer le test théorique du service de la circulation. Après cet examen, les candidats ayant obtenu au moins 17 points sur 25 sont autorisés à détenir un permis d’apprendre à piloter. Lequel permis les autorise à suivre des séances de conduite pratique. Par la suite, quand le postulant se sent prêt, il passe un test pratique à la direction de la circulation pour l’obtention du permis de conduire, l’Article 60 du Code de la route précise : « Après la formation théorique et pratique dans une auto-école, l’élève conducteur subira un examen théorique et pratique administré par le service de la circulation. Les examens auront lieu sous la supervision de personnes préposées à cet effet par le service de la circulation. Les résultats positifs aux examens sont ceux atteignant 75% en théorie et 65% en pratique. »

Une procédure acceptable puisque cela rendrait du coup ceux qui ont obtenu leur licence (peut-être) plus responsable, mais question sujet se pose sur le permis de type C qui permet de conduire une moto. Où peut-on trouver une moto-école en Haïti?

La réponse est simple: nulle part, car malgré le fait que la moto soit aujourd’hui un moyen de déplacement très important dans le pays, avec des milliers de motos qui circulent au quotidien sur le territoire national, il n’y a aucune institution qui s’occupe de la formation de conducteurs de moto, ni l’obtention permis de type C. Malgré les nombreux accidents enregistres dans le pays ou un grand nombre de ces accidents sont dus a la conduite de motocyclette, l’Etat haïtien affiche un déni total des conséquences désastreuses de la présence sur la chaussée de personnes qui n’ont aucune formation a la circulation a rouler une moto, et transportant des personnes, des enfants, et souvent sans aucune mesure de sécurité.

Bien-sûr on peut facilement trouver des moniteurs non certifiés sur le Champ-de-Mars par exemple qui pourraient vous apprendre quelques notions en un clin d’œil, mais aucun n’est reconnu par la DCPR. En gros il n’existe pas de procédure légale pour l’obtention d’une licence de type C en Haïti.

D’après la loi haïtienne, il faut donc savoir conduire une voiture pour obtenir l’autorisation pour conduire une moto. Pourtant depuis 2010 on assiste à une explosion du nombre de taxi-moto qui parcourent quotidiennement les rues sans que les responsables de la sécurité routière, plus spécialement la DCPR, ne s’est penché sur la régulation de la procédure d’obtention de permis de type C.

Les chauffeurs de motos, majoritairement des jeunes, obtiennent facilement le permis, sans examens théoriques ni pratiques, donc illégalement. Et dire déjà qu’en 2013, les accidents de motos faisaient 36% des victimes d’accidents de la route  selon Humanité & Inclusion. Et d’après le responsable de Stop-Accident, lors du bilan du 7 au 13 décembre 2020, parmi les 24 accidents qui ont fait 67 victimes dont 4 morts, la plupart était des chauffeurs de taxi-moto.

Antz Franceley ESPERANCE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :