Louga : Les Emirats arabes financent 80 mariages pour près de 30 millions FCFA

L’association de bienfaisance islamique ABI a scellé et financé samedi 7 octobre à Louga 80 mariages. Cet acte constitue le deuxième du genre après celui posé en 2009. Elle oeuvre à aider les jeunes garçons en âge de se marier ne dis- posant pas de moyens financiers pour le faire.

C’est au palais Djily Mbaye de Louga que la cérémonie de mariage collectif s’est déroulée samedi. Une quarantaine de jeunes ont bénéficié du soutien de l’association ABI. Chaque jeune à reçu un même montant de 370.000 francs, pour un financement global de près de 30 millions de francs.

La cérémonie était présidée par le consul des Emirats Arabes Unis, directeur des relations internationales du projet « ShariJah » qui a financé tous les frais de mariage de 80 jeunes. Pour nombre d’assistants à la cérémonie, c’est un acte de générosité de “haute portée sociale et solidaire”.

Le président de ABI Oustaz Makhtar Fall a magnifié l’excellence des relations entre le Sénégal et les Emirats Arabes Unis, qui a permis de répondre favorablement à la sollicitation pressante de ces jeunes. Des relations qui ont permis à notre pays de bénéficier de fonds pour financer et réaliser plusieurs projets de développement au Sénégal en général et en particulier dans la région de Louga.

Les partenaires de l’ABI, par la voix du directeur des relations internationales Aly Mohamad Archidi se sont félicités de toutes les réalisations faites par le biais de leurs financements.

La rencontre de ce week-end constitue la deuxième du genre de 2009 à 2017 et est la 2e génération, après celle de 2009, où 40 jeunes garçons avaient également contracté des mariages avec le soutien financier de l’association, à raison de 370.000 F par jeune.

Aujourd’hui, cette première génération de mariés de l’association, a eu des enfants qui vont à l’école et a bénéficié samedi, de la part de l’association, des cadeaux en espèces de 100.000 francs par enfant et une valise d’effets vestimentaires et de fournitures scolaires, au cours de la cérémonie de la deuxième génération.

Les bénéficiaires ont pour leur part loué la générosité, la solidarité, le soutien et l’entraide de cette association. M. Moussa Barry, au nom de ses pairs a remercié les responsables de l’association et leurs partenaires arabes.

Depuis sa création, il y a près de trois ans, cette association basée à Louga a à son actif, plusieurs réalisations d’infrastructures socio-économiques de base dont la construction d’instituts islamiques pour les jeunes orphelins avec le régime de l’internat pour près de 1500 pensionnaires, et des écoles coraniques dites des daaras modernes.

Elle a également par ailleurs, construit des postes de santé équipés, des forages et puits-forages en milieu rural et des mosquées.

Sur un autre plan, l’ABI a octroyé un important lot de matériels et d’équipements agricoles lourds modernes composés de tracteurs agricoles, de labour, de faucheuses, de charrues, de houes, de semoirs, de batteuses, entre autres à l’intention des paysans. L’association au plan social, prend en charge l’hospitalisation et les médicaments de beaucoup de malades de couche démunie. Elle envoie aussi chaque année un important nombre de pèlerins à la Mecque et a créé une radio communautaire à Louga.

Une mission de contrôle et d’évaluation a été dépêchée depuis quelques jours à Louga, pour vérifier sur le terrain et se rendre compte de visu de l’effectivité de la réalisation de tous les projets financés par leur Ong dénommée « Projet ShariJah » des Emirats arabes-unis.

Cette mission conduite par le consul directeur des relations internationales Aly Mohamad Harachidi, s’est dite satisfaite de toutes les réalisations visitées et appréciées à leur juste valeur. Elle a tenu à le dire publiquement, avant de féliciter et d’encourager le président de l’association Makhtar Fall et son équipe.

Ils se sont même engagés à renforcer le financement alloué à l’association, pour ainsi marquer leur entière satisfaction et adhésion à leur politique de développement.

Mbargou Diop, correspondant permanent à Louga 

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

error: Contenu protégé