Traque aux biens mal acquis : Le Trésor a-t-il refusé de payer les avocats de l’Etat ?

L’histoire des honoraires des avocats de l’Etat est en train de faire tomber le masque de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) qui a condamné lourdement Karim Wade. Tenez ! Ces derniers temps, les avocats de l’Etat ne cessent de réclamer 2 % des montants « recouvrés » dans la traque des biens mal acquis, soit 1,2 milliard FCfa par avocat.

Une gigantesque somme qui frime l’insolence financière. Même 200 millions FCfa par robe est un scandale dans un pays où l’on parle de bonne gouvernance financière et de rationalisation des finances publiques. Mais ce n’est pas ça le topo !

La vraie info se trouve dans le fait que le Trésor public aurait refusé de payer des honoraires proportionnels à des montants supposés « recouvrés » qui n’ont pas été répertoriés dans ses livres. Une info tirée d’un cadre du Trésor public.

Si c’est vrai, cela laisse croire que les avocats de l’Etat n’ont rien recouvré dans cette traque des biens mal acquis. Ce, contrairement à ce qu’ils avaient avancé à l’époque de la grande chasse aux « blanchisseurs » illicites. Qui dit que le temps est le meilleur des juges…