Haïti-Justice] Martine Moïse sollicite l’autopsie du Cadavre de Gilbert Dragon

La doute plane sur les circonstances entourant la mort de Gilbert Dragon, qui a rendu l’âme sur les lits de l’hôpital après avoir contracté le Covid-19 au Pénitencier National.

L’ancienne première dame Martine Moïse, à travers son cabinet d’avocats demande au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince de procéder à l’autopsie du cadavre de ce dernier, l’un des présumés complices assassins de son mari Jovenel Moïse.

S’agissant d’une mort violente ou autres? La vraie cause serait inconnue selon plus d’un. Évoquant le code d’instruction criminelle, en son article 34, qui stipule, que la demanderesse sera tenu de se faire assister d’un ou de deux médecins chirurgiens ou officiers de santé, qui feront leurs rapports sur les causes de la mort et sur l’état du cadavre. Peut-on lire dans cette correspondance adressée au commissaire du gouvernement de la juridiction de Port-au-Prince Jacques Lafontant.

Selon la lettre des avocats de Mme Moïse, ces explications devraient être fournies avant les obsèques de Gilbert Dragon. 

Pierre Espérance du RNDDH avait déclaré sur une station de la capitale la semaine écoulée que Gilbert a été transporté à l’hôpital sous la forme.

Carl Henry FLORANT

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON