Actualité] Commémoration de la mort de Dessalines, Vive tension au Pont rouge entre le cortège d’Ariel Henry et des bandits armés-

Commémoration de l’assassinat de Dessalines, les bandits sèment la pagaille

Ce dimanche 17 octobre, au Pont Rouge, le cortège du Premier Ministre Ariel Henry a été repoussé par des bandits armés. Le PM n’a pas pu déposer les gerbes de fleurs au pieds du statut érigé en mémoire du père fondateur de la nation haïtienne Jean-Jacques Dessalines. Ariel a donc abandonné pour se rendre au MUPANAH.

Né le 20 septembre 1758, Jean-Jacques Dessalines est cet homme qui a connu l’enfer colonial. Il a pu proclamer le 1e janvier 1804, l’indépendance de la Nation haïtienne avant d’être assassiné le 17 octobre 1806.

L’actuel chef du gouvernement de facto haïtien, Ariel Henry.

Ce dimanche, marque le 215e anniversaire de l’assassinat de l’empereur Jacques 1e. À l’occasion de cette commémoration, le Premier Ministre Ariel Henry s’est rendu au Pont Rouge pour procéder à la traditionnelle déposition des fleurs au pieds du statut du père de la patrie haïtienne. Des bandits armés qui seraient du groupe  »  G9 an fanmi e alye  » ont ouvert le feu sur le cortège du PM. Les unités spécialisées de la police nationale ont riposté.

La situation troublante contraint Ariel a vidé les lieux, pour se rendre au MUPANAH pour saluer la mémoire du premier chef d’État de la nation.

Carl Henry FLORANT

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON