Assassinat de Monferrier Dorval; un an après, l’enquête est au point mort

Première messe de requiem pour Maître Dorval, ses assassins sont toujours en cavale

Allongé sur le dos avec sa chemise blanche floquée d’une cravate muni d’un patalon bleu, sa cage thoracique avait deux orifices percés par des projectiles, probablement de calibre 9mm, puisque une douille a été constatée non loin du corps sans vie du brillant avocat. 

La nouvelle qui a eu l’effet d’une bombe, devenue virale deux minutes après, si l’on croît l’ancien président Jovenel Moïse, qui avait dit regardee la vidéo sur le smartphone de femme 

Un ans après, plusieurs personnes ont été arrêtées, qui ne savent pas forcements pourquoi ils vont être écroué, ou pas. Des hommes comme Dunès Vilpique, Mackender Fils-Aimé et autres, sont sous les verrous, mais l’auteur intellectuel, la personne qui avait commandité ce meurtre sont toujours en cavale. 

Le juge qui devrait instruire le dossier était en grand difficulté après que les agents de sécurité affectés à sa sécurité ont été rappelés. Aucune de ses demandes n’a été respectée, puis le climat sécuritaire était a son paroxysme. Des personnes comme; l’ancienne première Dame, Martine Moïse, Guichard Doré ancien conseiller de Jovenel Moïse, l’ancien premier ministre Joseh Jouthe devraient fournir des informations pour l’avancement de l’enquête, mais la justice et l’exécutif ont bloqué l’enquête pour des raisons non avouées. 

Une année plus tard, malgré diverses demandes pour qu’une commission internationale soit créée pour faire jaillir toute la lumière, les autorités haïtiennes s’y opposent.

Le Temoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON