COVID-19/Omicron: États Unis sous alerte rouge

D’après les données fournies par le Centre de Contrôle des Maladies (CDC), le taux de la propagation du nouveau variant Omicron s’élève à plus de 73,2% des cas de COVID-19 aux États-Unis. Une nouvelle vague de contamination à craindre. De ce fait, le gouvernement américain se prépare à faire face à une nouvelle vague.

Largement dominant aux États-Unis, la contamination de ce nouveau variant se propage beaucoup plus rapide. Selon les informations relayées par le CDC, pour la semaine du 18 décembre, le taux de contamination atteint la barre de 73,2%, contre 26,6% pour le variant Delta.

Omicron touche environ deux régions du pays: le Sud-est, notamment la Floride, le Mississippi et l’Albama. Le variant représente 95,2 %. Dans le Nord-ouest à savoir le Washington, l’Idalho et l’Oregon où il couvre 96,3 % des nouveaux cas de contamination.

Les jours s’annoncent noirs pour les américains d’après les prévisions de l’immunologiste en chef de la maison blanche, Anthony Fouci, qui a exprimé ses inquiétudes sur les ondes de CNN, en mettant en garde les personnes non vaccinées.

D’autre part, le Dr Vivek Murthy, directeur du Service de Santé publique des États-Unis a établi une différence entre les personnes vaccinées et celles non vaccinées.

« Je suis inquiet pour vous. Car votre risque d’être hospitalisé ou Dieu, vous en préserve la vie à cause de ce virus, est assez important « , les propos du docteur rapportés dans les colonnes de radio Canada.

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON