ActualitéCultureNationalSociété

CULTURE | La 2e édition du « Rabòday Fitness » c’est pour le 12 décembre

La deuxième édition du Rabòday Fitness a été lancée le 31 octobre dernier. L’initiatrice de cette activité culturelle Wadline Thérassé Ganthier a affirmé lors d’un entretien accordé à l’agence presse en ligne Le Témoin que la prochaine porte ouverte est prévue pour le 12 décembre prochain, à Tempo Plus à Pétion-Ville. L’admission est un don volontaire.

C’est quoi le « Rabòday Fitness » fitness?

Le Rabòday Fitness est un mariage entre la danse et le sport. Le « Rabòday » trouve son origine aux États-Unis, sous l’expression anglaise « rap or die », tandis que Fitness est une activité sportive. Le Rabòday Fitness est en effet une technique de remise en forme à travers  la dance traditionnelle haïtienne créée par la danseuse professionnelle Wadline Terrassé Ganthier.

« Le Rabòday Fitness (RF) est un programme d’entraînement physique complet, alliant tous les éléments de la remise en forme : cardio et préparation musculaire, équilibre et flexibilité. Les chorégraphies s’inspirent principalement d’un ensemble de danses traditionnelles haïtiennes (kontredans, djoumba, rabòday, mazoun, kòy, baton, chay o pye, mereng peyizan, majè jon, rara…) qui symbolisent la festivité des paysans pendant et après le labeur agricole (konbit). « 

Quels sont les objectifs du Rabòday Fitness?

Permettre à plus de gens de découvrir nos traditions afin de les valoriser pour qu’elles ne soient plus marginalisées.

Faire la transmission de  cette technique pour qu’elle soit profitable à un grand public et la perpétuer dans la tradition.

Sensibiliser les artistes afin de composer désormais des chansons qui envoient des messages à caractères différents de celles qui envoient des messages qui favorisent la dépravation juvénile.

Aider des gens à prendre part à des loisirs sains tout en leur permettant de pratiquer quelque chose qu’ils aiment.

Offrir aux jeunes une forme d’expression corporelle autre que ce qu’on appelle (la danse vulgaire)

Étant une passionnée de la culture haïtienne, Wadline s’engage dans le travail de promouvoir la dance traditionnelle haïtienne. Elle encourage les haïtiens à sauvegarder leur patrimoine culturel et à donner une image émergente aux danses traditionnelles haïtiennes.  Pour le fer de lance de ce projet, la mis en valeur des connaissances culturelles pourront  grandement contribuer dans le développement du pays. La danseuse est une passionnée du vodou haïtien. Elle met beaucoup d’accent sur l’importance du vodou dans l’évolution d’Haïti.

« Une manière de se métamorphoser et de trouver un nouveau sens à la vie pour se diriger vers l’éveil de l’esprit, du corps et de l’âme, le vodou ou plutôt le syncrétisme catholique vodou, a été le révélateur de la manifestation de la culture haïtienne. Mon travail permet de donner à la danse un corps, un visage et une vie. Tenir compte des aspects religieux dans la naissance et l’évolution d’un art aussi vivant est la meilleure façon de l’exposer et d’aller vers un idéal de perfection. » a affirmé Wadline.

« Ceci est un projet qui présente de nouvelles possibilités dans l’évolution culturelle des haïtiens. Né de plusieurs expériences et de l’étude approfondie des problèmes culturels en Haïti, le projet Rabòday Fitness, technique de remise en forme propose une nouvelle façon de mettre en valeur certains aspects de ce patrimoine immatériel qui n’est autre que notre danse traditionnelle.  La créativité est le fruit de désirs enfouis au plus profond de toute âme, nos désirs déterminent nos missions et nos missions changent le cours des choses. » Peut-on lire dans le projet de Rabòday Fitness

On ne pourrait percer dans un domaine sans procurer les connaissances requises. En ce sens, la danseuse réalise les séances de formation en atelier théorique et pratique et en conférence sur l’histoire de la danse. Les gens qui veulent perdre de poids peuvent pratiquer le Rabòday Fitness 2 ou 3 fois par semaine mais ils doivent aussi suivre un bon régime alimentaire. Cette danse peut se faire en salle de danse ou en salle de sport.

En somme, le programme de Rabóday Fitness est bénéfique à une clientèle variée. Il n’est pas nécessaire d’être danseurs pour pratiquer le Rabòday Fitness, mais cette pratique est réservée aux gens qui veulent maintenir une bonne condition de santé. « Enfants, adultes, personnes âgées, danseurs, non danseurs etc… La pratique de cette activité permettrait de brûler de 500 à 1 000 calories par heure, et serait donc un bon outil pour la perte et le maintien d’un poids. »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page