Haïti-Grève] Grève illimitée ou pas, discorde entre les syndicalistes du Transport en commun-

Division entres les protagonistes du secteur des transports public

Les syndicalistes du transport ne s’entendent pas sur la deuxième journée de la grève lancée contre l’insécurité qui plane dans le pays. Certains votent un arrêt du mouvement, d’autres militent pour sa continuation. Si  les organisateurs ont été satisfaits de la journée précédente, l’incertitude plane sur la réussite des prochaines journées. 

La division s’installe au milieu du secteur du transport qui a lancé une grève dite illimitée et générale. D’après les informations révélées sur les ondes de la radio Caraïbe, ils luttent pour le leadership du mouvement. Ne pouvant plus entendre, la grève pourrait donc s’arrêter dès cette matinée.

Pour le syndicaliste Jacques Anderson Desroches, l’initiative lancée hier par le secteur du transport doit être poursuivi. D’ailleurs il appelle à la fermeture des boîtes de l’État sur les ondes de la radio caraïbe ce mardi matin. 

Cependant une autre groupe syndicaliste s’oppose. La grève pour cette tranche a pris fin depuis le lundi 18 octobre, aux abords de 6 heures du soir.

Pendant ce temps, les rues de la capitale ont  été presque vide à l’aube du jour. Certains élèves et citoyens ont rebroussé chemin. Quelques petites évolutions remarquées sur la voie publique.

Carl Henry FLORANT

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON