Haïti/Insécurité] Martyre et sang, Martissant toujours ensanglanté

La bataille des gangs armés pour la conquête des territoires recommence, entre les hommes de 5 secondes et Krisla ainsi connu, le caïd de Ti bwa. Dans l’intervalle du 1er au 4 novembre, l’entrée sud de la capitale est sous le crépitement d’armes automatiques. Plus de 4 personnes ont tuées à côté de plusieurs blessés. Une dizaine de cas de kidnappings ont été recensés. 

Cette semaine marque la reprise des affrontements entre les gangs armés de Martissant. Selon les témoignages, la bande à Krisla, puissant chef du G9 tente de reprendre les villes dont il a été chassé, il y a environ une année. Des tirs nourris ont été entendus de part et d’autre des deux camps. 

Il faut signaler, plusieurs victimes ont été répertoriées entre le mercredi 3 et le jeudi 4 novembre, date soupçonnée du recommencent de la lutte pour conquérir des territoires. Pas moins de 4 personnes ont rendu l’âme. Parmi eux un chauffeur tué au volant hier jeudi, nous a confié une source fiable. Sa femme tout juste à côté, allonge la liste des blessés dans ladite zone. Elle a été touchée dans l’une de ces seins. 

D’autre part, la même source confirme plusieurs cas de kidnappings, dont une dizaine de camions transportant de carburant.

Il faut archiver votre testament bien avant de fréquenter l’entrée sud de la capitale. Car, vous partez vers la vallée de la mort. Et il y a de quoi à craindre. Les anges ou les seigneurs de guerre sont un peu partout.

Carl Henry FLORANT

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON