Haïti-Insécurité: Une Noël sanglante à Martissant

Les gangs de Martissant célèbre la fête de fin d’année en pompe de sang . Guy Polinice, le coordonnateur des Nippes du front Unifié des Transporteurs et Travailleurs d’Haïti et deux autres individus ont été tués le vendredi 24 décembre dans ladite zone. C’est ce qu’a confirmé dans une note, l’organisation de transport dont il faisait partie.

Selon la note, le coordonnateur Polinice revenait d’une activité d’échanges de cadeaux entre enfants dans la ville de Jacmel, arrivant sur l’axe de martissant, les gangs lui ont ôté la vie. Deux autres citoyens ont été tués par les hommes armés qui contrôlent l’entrée Sud de la capitale en cette même journée.

Ces hommes armés illégalement jonchant la route nationale numéro 2 se montrent de plus en plus inhumains. Ils font bon leur semble. Sur les réseaux sociaux, vendredi dans l’après-midi, des gens qui ont pu traverser cette vallée racontaient leurs douloureuses expériences. Ils ont été épluchés de leurs biens, selon leurs témoignages.

Pourtant, les autorités policières avaient promis un déploiement massif des agents de la police, dans le but d’assurer la protection de la population durant cette fête de fin d’année. Jusqu’à date, rien de concret.

Le calvaire se poursuit sur ce tronçon, une fin d’année décorée par la criminalité. À quel saint se vouer?

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON