Haïti-Insécurité] Une nouvelle journée de grève s’impose

Haiti, la violence des gang et une rareté de carburant paralysent le commerce

Port-au-Prince se réveille dénuer de ces activités ce lundi 25 octobre 2021. Le commerce est paralysé. Les écoliers n’ont pas fréquentés leurs établissements scolaires respectifs. La grève lancée par les syndicats de la société civile à cause de la rareté de carburant et l’insécurité est l’ordre du jour.

Des organisations de droits humains recensent 119 cas de Kidnapping pour seulement ce mois d’octobre, à côté de nombreux cas de violence physiques et des assassinats.A tel point que le président dominicain Luis Abinader invite ses compatriotes à ne pas visiter Haïti. 

Une rue de la Capitale Haitienne, lundi 25 octobre 2021.

A cette crise socio-politique, vient s’ajouter la rareté de carburant qui stimule une nouvelle journée de grève. Le gallon gazoline et de Diesel se vendent entre 1500 à 2500 gourdes. Certains chauffeurs abandonnent au lieu d’ajuster proportionnellement le prix des courses.

Les syndicalistes lancent en ce sens une nouvelle journée de grève qui part pour sa réussite totale. Selon nos collaborateurs déployés dans la capitale.

les gares routières sont quasiment vide, de même que les grands artères de la capitale. Les motards et les piétons sont les seuls maîtres à bord. On peut dénombrer les véhicules privés par intermittence qui fréquentent timidement quelques rues.

De plus les marchés sont totalement dépeuplés. Les petits détaillants n’ont pas été remarqués sur les trottoirs. Les entreprises commerciales et publiques, les établissements scolaires ont fermer leurs portes. Le même cadre figure pour  les hôpitaux qui d’avance avaient annoncé un arrêt de fonctionnement .A constater nos reporters qui sillonnent la capitale et ses alentours. 

Le même son de cloche pour certaines villes de province comme Cap-Haïtien, Jacmel et Gonaïves où les activités sont en agonie.

Carl Henry Florant

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON