Haïti : Marie Esther Antoine maintient ses propos cités dans l’article publié par New York Times

Un jour après l’ultimatum lancé par Sophia Saint-Rémy Martelly, pour inviter la dame et compagnon de Renald Lubérice à infirmer où maintenir les propos rapportés dans un article du journal américain New York Times. En effet, Marie Esther Antoine par le biais de son avocat, Camille Leblanc, a déclaré que les propos relayés par la journaliste Abi-Habib ont été réellement prononcés par elle-même. Elle se dit prête à réitérer devant les instances concernées.

Le 12 décembre, un article parru dans les colonnes du quotidien américain News York Time, avait révélé le nom de Sophia Martelly qui aurait eu des différents avec l’ancien patron d’AgriTrans, le feu président Jovenel Moïse, pour avoir pris des décisions sans leurs tenir en alerte. L’épouse de Michel Joseph Martelly par son batterie d’avocat avait donné un jour franc à Marie Esther pour infirmer ou maintenir ses déclarations.

FILE PHOTO: Haitian President Moise Jovenel speaks during a press conference at the Elysee Palace in Paris, France, December 11, 2017. REUTERS/Ludovic Marin/Pool/File Photo

Marie Esther, a bel et bien répondu à cette demande. Via son avocat Maître Camille Leblanc, ce mercredi, elle maintient ses propos cités dans le journal News York Times. D’autre part, l’intéressée déclare qu’elle est prête à les prononcer devant les autorités concernées.

Les projecteurs sont fixés sur l’enquête menée par le journal américain, malgré plusieurs brèches. Suites aux révélations non encore authentifiées par l’état haïtien, qui pourraient être grandes causes du drame survenu dans la soirée du 7 juillet dernier à Pèlerin.

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON