Haïti-Presse] Patrick Moussignac au cœur d’une campagne de dénigrement

Certaines voix disent non, Patrick Moussignac ne mérite pas ça !

Le Patron du groupe Caraïbe, Patrick Moussignac fait l’objet de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux ainsi que dans la presse traditionnelle, à cause du comportement de certains journalistes de la radio Caraïbe FM, notemment le présentateur du journal Premye Okazyon, Roberde Céliné dit Bob C. 

Après les accusations de l’activiste Jhon Colem Morvan à l’encontre de Patrick Moussignac, qui serait de mèche avec un malfrat hospitalisé à PLURIMEDIC, membre du gang de Tibwa, c’est le tour de l’actuel président directeur général de la station Zénith FM de tirer à boulet rouge sur l’homme fort de la rue Chavannes. Sans le cité nommément, Rony Colin pointe du doigt le magnat de la presse haïtienne qu’il appelle El Chapo. Patrick Moussignac au cœur d’une campagne dénigrement, qu’est ce qui explique cette agressivité? Les interprétations de la récente déclaration de Rony Colin laisse croire que, Patrick Moussignac serait un puissant vendeur de drogue, comparé à El Chapo, ce mafieux mexicain et un baron de la drogue.

Rony Colin le PDG de la Radio Télévision Zénith

Dans l’ombre des caméras, loin des micros, il opère. Il administre un important groupement de radios et télévisions. Rarement ou jamais, l’homme d’affaire prend des positions, mais multiplie des emplois et apporte son soutien aux jeunes diplômés de divers secteurs. Certains le considère comme un grand philanthrope. Il investit dans plusieurs secteurs, ses proches le considère comme un papa, un frère, un conseillé, ils l’appellent Towo.

Avec plusieurs stations de radios et télévisions dans son consortium de presse, il reste l’une des plus importantes personnalités dans ce secteur. Plusieurs publications, déclarations et prises de position montrent un Patrick Moussignac que ses collaborateurs, collègues et amis connaissent même pas. Selon un journaliste vedette de la presse haïtienne.

Le Président directeur général de la société caraïbe qui n’a pas l’habitude de faire des sorties de presse garde son silence et ignore toujours les déclarations et cette campagne de dénigre à son encontre. 

pourquoi cette campagne contre l’un des plus importants patron de presse en Haïti ?

Sonley CHERISIER

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON