Haïti/Republique-Dominicaine] Qui paiera le pot cassé ?

Guerre diplomatique entre Haiti et la République Dominicaine

 Entre les deux états partageants l’île Hispaniola Haïti et la république dominicaine, le torchon brûle entre le chef d’état Dominicain Luis Abinader et le chancelier Haïtien Claude Joseph. 

Le président dominicain, Luis Abinader a tenté d’attirer l’attention de l’international sur la situation d’insécurité qui ronge Haïti et sollicite le support des pays occidentaux. Claude Joseph de son côté, a brandit la mesure de sécurité prise par le gouvernement américain contre la population dominicaine pour rappeler le chef d’état que son pays n’est pas exempt de l’insécurité. Le chancelier touche la plaie du doigt, il invite du même coup, les deux nations qui habitent l’île à travailler ensemble pour éradiquer le fléau. 

Réplique que le gouvernement dominicain n’a pas digéré, en guise de réponse, la République dominicaine annonce la suspension des visas d’étudiants aux Haïtiens et la révision des statuts de plus de 200.000 migrants haïtiens vivant en terre voisine. Une  décision politico-diplomatique qui suscite un tollé sur la toile. 

L’actuel Président Dominicain, Luis Abinader

Est-ce que Claude Joseph va devoir contre attaquer ? 

Haïti est ingouvernable. La république Dominicaine est soupçonné d’être l’un des artisans, une main cachée derrière la fragilité de l’état haïtien. Un fait moins innocent amplifie cette thèse, l’avion privé qui assurait le trajet des mercenaires Colombiens qui ont comploté et exécuté l’assassinat du Président Haïtien, Jovenel Moïse c’est un engin qui appartient à un homme politique dominicain.

Plus d’un se demandent, est-ce que le pays a la capacité de repenser ses relations commerciales avec Dominicani ? Les produits dominicains vendent en grande partie sur le marché Haïtien, dans un pays instable avec des groupes armés quasiment partout, ils sont nombreux les haïtiens qui réfugent de l’autre côté de la ligne frontalière, beaucoup avec un statut illégal. La sanction qui pourrait être envisagée par le gouvernement d’Ariel Henry, serait plutôt économique selon les observateurs, mais est-ce que la famine que provoquerait cette décision ne va pas affecté la population dans son ensemble ? 

Le chancelier Haitien, Claude Joseph

Et si la république Dominicaine renforce la déportation ? 

Après l’assassinat du président haïtien, [7 juillet 2021] ils sont plusieurs milliers, les haïtiens qui ont été déportés, par les États-Unis et la république Dominicaine. La décision d’intensifier la déportation des migrants haïtiens pourrait avoir un impact non négligeable dans cette crise multidimensionnelle qui sévit dans le pays. Pour l’instant, la tension monte, après la contre-attaque de Luis Abinader en moins de deux heures après le tweet du chancelier Haïtien. la réponse haïtienne tarde à venir.

Est-ce que Claude Joseph frappera plus fort ?

Sonley CHERISIER

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON