ActualitéDiplomatieInternationalPolitiqueSociété

INTERNATIONAL | Attaque contre l’Ambassade de France en Arabie Saoudite

Ce jeudi 29 octobre 2020, un vigile de l’ambassade de France en Arabie Saoudite est sorti blessé dans une attaque au couteau au niveau du consulat général de France à Djedda.

Les médias officiels saoudiens et le service de communication de l’Ambassade de France en Arabie Saoudite ont confirmé l’attaque perpétrée contre le consulat général de France à Djedda où un vigile est blessé à l’arme blanche. Pour l’heure, les autorités soudiennes et la police de la province de la Mecque, qui contrôle la juridiction de Djedda, n’ont pas encore révélé des informations sur la nationalité du vigile, et jusqu’à présent, les motifs de l’attaque restent encore inconnus.

« Le Consulat général de France à Djedda a été l’objet ce matin d’une attaque au couteau qui a visé un vigile, employé d’une société de sécurité. L’assaillant a été appréhendé par les forces de l’ordre saoudiennes immédiatement après l’attaque. Le vigile a été transféré à l’hôpital et ses jours ne sont pas en danger.

L’Ambassade de France condamne fermement cette attaque contre une emprise diplomatique que rien ne saurait justifier. Elle assure la victime de son plein soutien et exprime sa confiance dans les autorités saoudiennes pour faire la lumière sur cette attaque et assurer la sécurité des emprises et de la communauté française dans le pays.

Nous appelons nos compatriotes en Arabie Saoudite à faire preuve d’une vigilance maximale »

suivant l’intégralité d’un communiqué de presse publié par l’Ambassade de France à Ryad ce 29 octobre 2020.

Il faut rappeler que cette attaque survient en pleine tension diplomatique entre Paris et le monde musulman, suite aux déclarations du chef d’Etat français, Emmanuel Macron qui a pris fermement position contre le séparatisme islamiste, et qui ne promet pas grand-chose non plus quant à l’interdiction des caricatures du prophète Mahomet en France qui est un pays laïque. Emmanuel Macron a pris ces décisions suite à l’assassinat de Samuel Paty, décapité après avoir présenté un cours sur la liberté d’expression, ce qui a occasionné un boycott des produits français dans plusieurs pays en guise de représailles.

Ce jeudi matin, d’autres attaques ont été repérées en France. Une à Nice aurait fait au moins trois morts dans une église du centre-ville, et une autre à Avignon, où la police a dû abattre un homme qui menaçait des gens dans la rue avec une arme.

Ce jeudi 29 octobre est aussi le jour où tous les musulmans du monde entier célèbrent la naissance du Prophète Mahomet.

Joseph LEANDRE

Bouton retour en haut de la page