ActualitéInternationalSociété

Joe Biden a foulé sa cheville en jouant avec Major, un de ses chiens

Le président élu des États-Unis, Joe Biden, s’est fracturé le pied le samedi dernier en jouant avec un de ses bergers allemands et a dû être pris en charge par un médecin orthopédiste. Présenté comme une entorse du pied droit et sans fracture évidente, un scanner réalisé après la première intervention de son médecin personnel Kevin O’Connor, a malheureusement diagnostiqué des fissures au milieu du pied. Ce qui obligera le président à porter une botte orthopédique.

L’homme de 78 ans qui prendra les rênes des États-Unis  le 20 janvier n’a pas caché son amour pour les chiens, d’ailleurs, il en a deux : Champ et Major. Champ, dans la famille Biden depuis 2008, et Major, adopté en 2018 dans un refuge. Pendant la campagne, Joe Biden avait posté sur les réseaux de nombreuses photos de ses chiens, soulignant que Champ et Major feraient des « super First Dogs !»

La présence de chiens à la Maison Blanche a toujours été remarquée et elle est même devenue une tradition. Sauf deux présidents américains n’ont pas eu d’animal de compagnie durant leur mandat  et le premier président américain à ne pas avoir de chien, était William McKinley, assassiné en 1901, puis, Donald Trump. Toutefois, avec l’investiture de joe biden le 20 janvier prochain, ce dernier compte bien renouer avec cette tradition bien ancrée. Si à cause de l’amour que  Joe Biden  porte pour les chiens lui a valu la réputation d’être un homme chaleureux et empathique, à l’inverse, le peu d’intérêt de Trump pour les chiens a régulièrement été épinglé par ses détracteurs et c’est devenu pour eux une preuve absolue de son manque de cœur.

Saphira ORCEL

Bouton retour en haut de la page