A la Une

L’accord politique paraphé entre le Premier Ministre Ariel Henry et les acteurs politiques publié dans le journal Officiel

Publication de l’accord politique entre le gouvernement et les acteurs politiques dans le journal officiel, Le Moniteur

Le Premier Ministre Ariel Henry tente d’apaiser le climat politique après l’assassinat de Jovenel Moïse. C’est ce dont son ex chef d’état a toujours convoité, il a réussi un accord politique pour une bonne gouvernance et une gestion drastique de l’état durant la période intérimaire, d’après ce qu’il avait déclaré sur les ondes d’une radio de la capitale. 

Le secteur démocratique et populaire, grand adversaire de Jovenel Moïse trouve un terrain d’entente avec l’actuel chef de la Primature. Plusieurs acteurs avaient signé l’accord pour une sortie de crise. Dans ce contexte extra constitutionnel, après la mort tragique de Jovenel Moïse, le pays comptait que 10 élus qui ne pouvaient pas siégé et engager l’état. Le core Group composé des ambassades des pays occidentaux incluant la mission des nations unies et le Brésil ont jetés leurs dévolus sur Ariel Henry qui était le dernier choix politique de l’ancien président Moïse.

Le premier ministre a pour mission d’organiser les elections, seul à la tête de l’exécutif avec son cabinet ministériel. Selon l’article 3 de l’accord PEN, le premier ministre procédera à un remaniement ministériel. Il va devoir renvoyer certains grands commis de l’état et cohabiter avec l’opposition politique. 

Les structures signataires s’engagent, de bonne foi à respecter les écrits de l’accord politique et à travailler pour son accomplissement. Parmi les signataires du document on peut citer le premier ministre Ariel Henry, le SDP, le KID, MTVAyiti, le PHTK, LAPEH, INIFOS,VERITE,la Fédération Haïtienne de la Diaspora entre autres.

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON