Le Cardinal Théodore McCarrick expulsé du clergé pour agression sexuelle sur mineur

Le clergé Theodore McCarrick est accusé agression sexuelle sur un jeune enfant ors d’une réception de mariage dans les années 1970, D’après ce que The Boston Globe a relevé avec des documents judiciaires a l’appui.

D’après la conclusion d’une enquête menée par Vatican, McCarrick est coupable de ces reproches fondés, ce qui à provoquer son expulsion du clergé. Selon cette même source, ce dernier avait l’habitude d’agresser des adultes et des jeunes adolescentes. 

Selon les nouveaux documents, McCarrick fait face à trois chefs d’accusations, atteinte à la pudeur sur une personne de plus de 14 ans.

 McCarrick est le premier cardinal à avoir été criminellement accusé d’un crime sexuel contre un mineur sur le sol Américain selon l’avocat Mitchell Garabedian, qui représente plusieurs victimes qui auraient été agressées par des membres du clergé, ainsi que l’homme qui aurait été agressé par McCarrick.

« Ça prend énormément de courage pour qu’une victime d’agression sexuelle dénonce son agression aux enquêteurs et passe à travers le processus criminel, a dit M. Garabedian dans un message. Que les faits soient présentés, la loi respectée, et un verdict juste rendu. »

Un des avocats de McCarrick, Barry Coburn, a indiqué à l’Associated Press qu’ils ont hâte de pouvoir traiter cette affaire dans une salle d’audience, mais il n’a pas voulu faire plus de commentaires.

Dans des documents présentés au tribunal, l’homme raconte que McCarrick était un ami de sa famille et qu’il a commencé à l’agresser quand il était très jeune.

L’homme prétend que McCarrick lui a fait des attouchements en 1974, quand il avait 16 ans, lors d’une ballade sur le campus de Wellesley Collège, où avait lieu la réception en marge du mariage de son frère. L’homme dit que McCarrick l’a attiré dans une pièce où il lui a fait des attouchements, puis qu’il lui a imposé de réciter plusieurs prières pour que « Dieu te pardonne tes péchés », révélant les documents judiciaires.

McCarrick, qui vit maintenant dans le Missouri, doit se présenter devant la justice du Massachusetts le 26 août de cette année.

L’homme de 91 ans a été expulsé du clergé par le pape François en 2019, après qu’une enquête du Vatican eut confirmé que des décennies de rumeurs à son sujet, et qui faisaient de lui un prédateur sexuel, étaient fondées.

L’affaire a asséné un dur coup à la crédibilité de l’Église catholique, vu que le Saint-Siège disposait depuis 1999 d’informations crédibles concernant les comportements ambigus de McCarrick. Cela ne l’a pas empêché de prendre du galon et d’acquérir une influence considérable parmi les prélats.

L’Église a aussi finalement reconnu avoir indemnisé financièrement des adultes qui accusaient McCarrick d’inconduite sexuelle pour des gestes posés il y a plusieurs décennies. Le leadership religieux des États-Unis et du Vatican était apparemment bien au courant qu’oncle Ted, comme on le surnommait, avait des relations sexuelles avec des séminaristes.

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON