Les Etat-Unis sont dans l’impossibilité d’accepter l’organisation des élections en Haiti cette année

Malgré l’insécurité grandissante qui sévit dans le pays depuis plusieurs mois, le gouvernement Biden a toujours opté pour des élections générales en Haïti en vue du renouvellement du personnel politique. Mais après l’assassinat de Jovenel Moïse et le séisme du 14 août les USA reculent. 

Les Etats-Unis qui demandent toujours la protection de la démocratie fragilisée en Haïti, à travers l’alternance politique, se heurtent à l’impossibilité d’organiser les élections. Le renouvellement ordonné des personnels politiques qui, depuis les deux derniers présidents PHTK n’est jamais respecté. 

Suite au passage de la dépression tropicale Grace, quelques jours après le tremblement de terre de magnitude 7.2 qui a laissé environ 2000 morts et 3000 blessés, l’administration américaine reconnaît que l’organisation des élections pour la rentrée parlementaire et l’installation d’un nouveau président s’avèrent impossibles. 

Les acteurs de l’administration américaine explique que le séisme et la dépression tropicale a totalement dégradé le climat qui était déjà peu favorable, vu l’insécurité en Haïti. 

Haïti gère deux catastrophes naturelles qui ont fait plusieurs milliers de sinistrés, sans oublier que l’état haïtien dans sa faiblesse, n’attend que l’aide internationale.

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON