Libération des missionnaires américains] Tournage Hollywoodien

 Les douze autres ressortissants américains restant sous l’empreinte des bandits, n’ont pas été libérés par les gangs du 400 Mawozo . Ils se sont évadés du lieu de la séquestration, a révélé le Directeur Général de Christian Aid Ministries au micro de la Presse ce lundi 20 décembre. Les commentaires hilarants se déchaînent sur le dossier.

Séquestrés depuis mi-octobre, le jeudi 16 décembre les 12 autres otages américains ont recouvrés la liberté. Selon les informations qui ont été relayées, certains membres de la population crucienne les ont retrouvé à Morne à Cabrit et ont informé les autorités policières. Le même jour, ils ont retrouvé leur famille aux États-Unis.

Paradoxalement, les derniers étrangers n’ont pas été libérés par les bandits du groupe 400 Mawozo contre rançon. Si l’on croit le responsable de la mission,  » ils se sont évadés de préférence de leur lieu de séquestration. Ils ont marché pendant longtemps, sans éclairage, avant d’arriver à Morne à Cabrit « . 

Cependant le récit de la libération des missionnaires reste flou pour plusieurs citoyens avisés. Les commentaires sont accrus sur les réseaux ainsi que dans les coins et recoins de plusieurs rues des quartiers de la capitale. 

 » Comment ont-ils réussi à s’évader lorsque nous savons que les ravisseurs contrôlent totalement les espaces de cette entreprise illicite ? Qui les a retiré les cordes de leurs mains pour qu’ils puissent fuire l’enfer du kidnappings ? « , se questionne dans l’anonymat un jeune universitaire discutant avec d’autres camarades. Certains d’entre eux croient que le montage à mal tourné.  » Vous pensez que, des étrangers si précieux pour les gangs, pouvaient être évadés ? Bagay sa m resi pa konprann li « , a-t-il poursuivi. 

Pour d’autres personnalités influentes dans la vie nationale, c’est un tournage Hollywoodien. La vraie histoire reste cachée.  » La maison blanche avait indiqué que des agents de la FBI sont sur le sol afin de libérer les otages. Où sont-ils passé ? Quel a été leur rôle dans ce film ? « , martèle ce personnage qui frôle les soixantaine à propos de l’évasion des américains. 

En tout cas, si l’on tient compte de la déclaration du DG de la mission située dans le Nord des États-Unis, les américains n’ont pas versé de rançon au gang pour la mise en liberté des 12 autres missionnaires. Les étrangers n’ont pas eu la vie sauve n’ont plus, à cause des agents FBI déployés par la maison blanche. Ils se sont évadés.

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON