ActualitéInternationalNationalPolitiqueSociété

Martine Moïse boude la presse et la justice haïtiennes mais complaisante avec l’internationale

Après l’assassinat de Jovenel Moïse aucun membre de la famille présidentielle ne s’est exprimé dans les médias haïtiens. Cependant, la veuve de Jovenel Moïse a deja accordé 2 entrevues en moins d’une semaine à la presse internationale. Hier devant les caméras de CNN, la veuve de Jovenel Moïse explique l’immensité de l’affaire qui a coûté la vie à son mari Jovenel Moïse dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021.

Martine Moïse continue de partager de plus amples informations avec la presse américaine, mais boycotte celle de son pays. Dans les colonnes de New York Times, l’ex première dame a émis des révélations au sujet de celui à qui M. Moise a téléphoné quelques minutes avant son assassinat.

Crédit Photo: Martine Moïse sur le plateau de CNN répondant les question de Anderson Cooper

Elle a avoué que la famille présidentielle aurait dû être sous la bonne garde de 50 agents. Cela insinue que les gardes du couple présidentiel étaient en supériorité pour faire face à l’assaut des assaillants.
Le président est mort avec l’idée que ses garde du corps viendraient lui sauver la vie.

Martine Moïse, qui répondait aux questions du journaliste américain de CNN Anderson Cooper, avoue qu’elle ne compte pas sur la justice haïtienne pour faire jaillir la lumière. Elle avance que ceux qui ont financé l’assassinat de son feu mari, sont très puissants et sont capables de contourner la justice haïtienne.

Le Témoin

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page