Martine Moise rêve déjà le fauteuil présidentiel laissé par son mari assassiné il y a moins d’un mois

Martine Moise ancienne première dame de la République d’Haïti convoite déjà la place de son mari, le feu Président Jovenel Moise criblé de balles en sa residence privée le 7 juillet 2021.

 Selon un article relayé par une presse haïtienne, kapzy-news, la veuve de Jovenel Moise souhaite marcher sur les pas de son défunt mari. Dans les colonnes du journal Américain on peut lire cette révélation de Martine Moise qui a laissé Haïti il y a moins d’une semaine pour une intervention chirurgicale des suites de blessures lors de l’assassinat de son mari. 

Crédit Photo: Le Président Haitien, Jovenel Moise à l’Elysée ( Paris, France) le 11 Décembre 2017 REUTERS/Ludovic Marin/Pool/

Si sur la toile, les conditions de son état de santé créent des polémiques, cette nouvelle va peut-être calmer ses partisans mais pour le moins ses adversaires politique qui ont du mal à avaler l’héritage politique laissé par son mari Jovenel Moise,qui selon l’opposition politique est catastrophique. 

Dans les lignes du quotidien américain, The New York Times, la première dame veut oublier la nuit tragique de sa famille, et relance quelle a été blessée et abandonner à son sort par des assassins.

Les élections générales en Haïti tardent à venir, avec un climat sécuritaire pas trop favorable, Mais les Haïtiens connaissent bien peut-être une candidate à la présidence. Est-ce que Marie Etienne Martine Joseph rentera dans la restreinte liste de femme Présidente d’Haiti? Aux cotés de Ertha Pascal Trouillot seule Présidente dans l’histoire d’Haïti jusqu’à date.

Le Témoin   

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON