Menacée par des gangs armés, l’ambassade de France en Haïti sollicite l’aide de l’état haïtien

Dans un communiqué  rendue publique le jeudi 27 août, l’ambassade de France logée à quelques kilomètres du palais présidentiel, sollicite l’aide de la police nationale d’Haïti puisqu’elle reçoit des appels téléphoniques émanant d’un chef de gang. 

Les bandits de la troisième circonscription de Port au Prince continuent de faire parler d’eux. Ces derniers n’ont pas évité l’ambassade de la France qu’ils ont appelée pour la rançonner, prétextant qu’ils occupent les parages immédiats du bâtiment sis a la rue Capois, Port-au-Prince. 

Les bandes à « Izo » ansi connu, qui sème la pagaille dit détenteurs  des clés de la sécurité et l’autre pour l’inverse. L’ambassade écrit le chancelier haïtien, Claude Joseph et le ministre de la justice et de la sécurité publique, qui n’ont pas encore réagi à cet effet.

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON