Plusieurs axes routiers de la capitale haïtienne bloqués par les membres du G9

Depuis la semaine antérieure l’association des gangs armés nommé G9 an fanmi proteste contre la présence de Ariel Henry à la Primature. 

Selon le leader du Collectif 4 Décembre, Jean Robert Argand, le pays plonge continuellement dans un chaos, c’est un état arnachique. Ce lundi matin, plusieurs routes de l’air métropolitaine sont bloquées par des camions croisés dans les rues et des tirs d’armes automatiques créent la panique. 

Les institutions étatiques, comme la douane de Port-au-Prince, l’APN, la Primature et le parlement gardent leurs portes fermées, au niveau de l’autoroute de l’aéroport, les concessionnaires de véhicules et quasiment toutes les autres institutions n’ont pas déplier leurs rideaux. puisque les employés sont dans l’impossibilité de fréquenter le boulevard Harry Truman et Jean Jacques Dessalines où les malfrats font leurs lois. Le boulevard 15Octobre, carrefour aéroport, Douillard des tirs et jets de pierres ont été entendus et constatés. Les passants étaient obligés de faire demi tour.

Plusieurs puissants gangs de divers zone de l’air métropolitaine montent une fédération dénommée G9, avec chef de fil, Jimmy Cherizier un ancien policier de l’unité spécialisée UDMO. Qui depuis plusieurs jours réclame la tête du Docteur Ariel Henry, qui est le chef du gouvernement monocephale très contesté par les acteurs politiques 

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON