Présumé assassin de Jovenel Moïse, Gilbert Dragon est décédé suite à des complications de Covid-19

L’un des présumés assassins du président Jovenel Moïse, Gilbert Dragon est décédé ce mercredi 17 novembre dans un centre hospitalier de Port-au-Prince. Il a été infecté par le Coronavirus au Pénitencier National et transporté un peu tard à l’hôpital a appris la rédaction. L’un des responsables des droits humains dénonce un complot visant à faciliter la sortie spectaculaire du présumé assassin écroué au pénitencier depuis environ 4 mois.

Emprisonné au Pénitencier National pour son implication présumée dans la mort de l’ancien chef d’État haïtien, Jovenel Moïse. Gilbert, un ancien policier de la PNH, a rendu l’âme ce mercredi sur les lits de l’hôpital à l’âge de 52 ans. Les premiers éléments d’informations recueillies révèlent qu’il a été contagionné par le Covid-19.

Transporté à l’hôpital, il a été mis sous des ventilations artificiels. Néanmoins, cet après-midi, Gilbert Dragon s’envole pour l’au-delà. Mais des informations contraires arrivent. Un responsable d’une institution de droit humain parle de manœuvres désobligeantes pour bousiller l’enquête.

Selon une source officielle, la situation sanitaire de plusieurs détenus accusés dans l’assassinat au préjudice de Jovenel Moïse, serait compliqués au Pénitencier National.

Carl Henry FLORANT

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON