ActualitéDiplomatieNationalPolitique

Rosemond Pradel, le porte-parole de Daniel Foote?

Selon les proches du Premier Ministre Ariel Henry, l’envoyé spécial Daniel Foothe exige un exécutif monocéphale, en vrai, c’est faux selon plusieurs protagonistes.

Après plusieurs rencontres entre les acteurs politiques et l’envoyé spécial américain, Daniel Foothe, les pro Ariel Henry qui souhaitent qu’il exerce seul le pouvoir exécutif, donnent leurs interprétations.

Selon l’avocat et porte-parole du secteur démocratique et populaire, l’ambassadeur américain n’a pas lâché ces mots en sa présence. Dans les colonnes du quotidien Le Nouvelliste, Rosemond Pradel a affirmé que le missionnaire américain avait élucidé la compréhension du gouvernement américain sur l’affaire, “vaut mieux avoir un seul chef inconstitutionnel que deux”.

Le diplomate américain Daniel Foote

Le secteur démocratique et populaire qui avait boudé sa première rencontre avec Daniel Foothe qui en est à son deuxième voyage en Haïti après l’assassinat du Président Moïse, a réussi une rencontre et proposer son point de vue. Si l’on en croit le porte-parole dudit secteur, c’est la mésentente entre les membres des divers secteurs qui handicapent l’exécutif bicéphale. Selon l’ancien candidat malheureux, ces acteurs n’ont pas tous une feuille de route unanime.

Rosemond Pradel qui est un proche du premier ministre Ariel Henry, exprime son point de vue, mais Daniel Foothe n’a pas fait ses révélations selon plusieurs acteurs politiques contactés. Par ailleurs, le choix d’un président provisoire pour cohabiter avec le premier ministre était était inscrit en grande ligne dans tout les agendas des structures qui ont rencontré l’ambassadeur Foote.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page