ActualitéInternationalSociété

SANTE | Les États-Unis ont approuvé le vaccin Pfizer

Le secrétaire du département américain de la Santé, Alex Azar, a annoncé  que l’approbation du vaccin Pfizer est « très proche » et recevra le feu vert « probablement » dans les deux prochains jours, afin qu’il puisse commencer à être distribué ce lundi ou mardi.

Dans une interview avec ABC, Azar a révélé que « très récemment » Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis avait informé la société américaine Pfizer et son partenaire allemand BioNTech que leur vaccin allait enfin être autorisé. «Dans les deux prochains jours, probablement, alors que nous négocierons avec Pfizer pour obtenir les informations dont les médecins ont besoin pour le prescrire correctement, nous devrions voir l’autorisation de ce premier vaccin. Nous travaillerons avec Pfizer pour transporter ces envois, afin que nous puissions voir les gens se faire vacciner ce lundi ou mardi», a-t-il expliqué.

Plus précisément, la FDA accordera à Pfizer ce que l’on appelle une «autorisation d’urgence». , c’est-à-dire un permis extraordinaire qui servira à accélérer la distribution du vaccin COVID-19 tandis que davantage de données continuent d’être collectées pour finalement l’autoriser. La FDA, l’organisme de réglementation américain chargé d’approuver les médicaments, a également annoncé ce vendredi avoir informé Pfizer qu’elle lui accordera « rapidement » une « autorisation d’urgence » pour commencer à vacciner des millions d’Américains.

Cette décision intervient après qu’un comité composé d’experts indépendants a recommandé jeudi dernier à la FDA d’approuver d’urgence le vaccin Pfizer, qui est administré en deux doses à 21 jours d’intervalle et est efficace à 95%. Si la FDA décide finalement d’approuver le vaccin Pfizer, les États-Unis deviendront le cinquième pays au monde à approuver ce remède après le Royaume-Uni, Bahreïn, le Canada et l’Arabie saoudite.

Saphira ORCEL

Bouton retour en haut de la page