CultureNationalSociété

SOCIETE | Pourquoi les pauvres ne font pas de la mendicité devant les églises protestantes?

En Haïti, on trouve souvent des pauvres qui font de la mendicité devant des églises catholiques. À souligner que l’Église Catholique occupe une grande place dans l’histoire d’Haïti, qui a été colonisée par des européens catholiques espagnols et français du 15e et 19e siècle. Pour comprendre le phénomène de mendicité devant les églises catholiques, il faut avoir une idée sur l’histoire de l’Église Catholique avec Haïti.

Le catholicisme en Haïti a débuté à la fin du XVe siècle lorsque  Christophe Colomb en signe de conquête a planté une croix à la Baie-des-Moustiques. Les colons ont ensuite réduit la population amérindienne à l’esclavage, et les chefs catholiques ont appris aux amérindiens qu’ils doivent devenir esclaves des blancs pour hériter le royaume des cieux. 

Dans la construction de chaque ville, on laisse une place aux responsables des églises catholiques pour implanter une paroisse. En effet, la ville de Port-au-Prince, la Capitale d’Haïti, est fondée en 1749, et élève une église paroissiale conforme à l’ordonnance des administrateurs du 8 août 1870. Cette ordonnance indiqua les exigences architecturales de la paroisse et son fonctionnement.

À l’Église Catholique, on prêche un message basé sur le partage. Les prêtres  enseignent que le salut dépend des œuvres de chaque croyant, en effet, les chrétiens catholiques se trouvent dans l’obligation de faire l’aumône aux pauvres qui eux aussi sont très attirés par ces pratiques. Tout au long de l’année les fidèles catholiques organisent des activités caritatives où ils profitent pour distribuer de la nourriture, des vêtements, etc. ce qui naturellement attire les plus pauvres et à développer l’habitude de se trouver toujours à proximité des personnes qui leur font du bien.

Le protestantisme pour sa part a fait son apparition en Haïti en 1816. Il y a pris un grand essor depuis la 2e moitié du XIXe siècle avec la présence de nombreux missionnaires américains et canadiens. En plus de leur travail d’évangélisation, l’éducation était un de leur plan d’action. Leur travail dans le domaine de l’enseignement s’estime aujourd’hui à 40 % des écoles primaires, 40 % des écoles secondaires et 25 % des universités dans le pays.

Contrairement à la religion catholique, la religion protestante valorise plutôt le modèle capitaliste qui fait la promotion de la richesse individuelle, par le travaille.

Pour le pasteur Frantz Désiré, titulaire de l’église de Dieu de la Prophétie de Ça-Ira, à Léogane, la mendicité est démoniaque. Alors puisque Dieu n’a pas permis à ses fils de demander la charité, les chrétiens n’encouragent pas la mendicité. Aucun leader de l’église chrétienne n’accepte les mendiants devant les assemblées chrétiennes.

la mendicité devant les édifices de l’église catholiques tient son origines dans la charité que les prêtres prêchent aux croyants, dans les aumônes quasi-exigibles pour la repentance selon les grands prélats. parallèlement, l’église protestantisme de son coté est l’un des piliers de l’esprit puritain du capitalisme. C’est contre la procrastination, le travail sans cesse est vivement encouragé, et la mendicité est déconseillé.

Le Témoin

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page