TECHNOLOGIE | Le coût de l’accès à l’internet, un obstacle majeur dans le monde

L’influence de l’internet est visiblement omniprésente partout dans le monde de nos jours. Largement accessible à la moitié de la population mondiale, cette technologie est indispensable pour son apport dans l’évolution de la société ultra intelligente, et la modernisation de la communication de manière générale.

Cependant,  malgré l’étendue fulgurante que connait le web, il reste un luxe dans de nombreux pays.  La majorité de l’humanité n’est pas encore connectée bien que le nombre de téléphones intelligents qu’on compte aujourd’hui. Les tarifs élevés de l’internet restent des défis importants pour permettre à plus de personnes d’entrer dans le monde numérique et profiter de ses multiples exploitations.

Les prémices de l’internet remontent dans les années 60. Connu comme un système mondial d’interconnexion, l’internet lie environ plus de 4 milliards de personnes au quotidien. Un rapport de Kepios Analysis, illustrent l’ampleur des chiffres de certains réseaux sociaux en 2020. Facebook compte aujourd’hui 2.5 milliards d’utilisateurs, Instagram regroupe 1 milliard, YouTube compte 2 milliards  et WhatsApp connecte plus de 2 milliards et plus de  330 millions d’utilisateurs sont présents sur Twitter. Bien que le déploiement des infrastructures soit crucial, les tarifs d’internet dans le monde montrent les écarts flagrants des prix de connexion dans certains pays.

Des coûts de connexion exorbitants

De nombreuses personnes vivent actuellement dans un endroit où l’internet est disponible, mais n’y ont pas vraiment accès, car elles ne peuvent pas se l’offrir : les coûts de connexion sont extrêmement élevés. Les entreprises qui vendent la connexion à l’internet exagèrent sur le prix. A Cuba par exemple, le tarif est de 10 dollars par Go. Or le salaire moyen à Cuba, pour une grande partie des employés publics est de 30 dollars par mois.

En Afrique, les internautes paient les données mobiles un peu chères aussi. Il faut 30 euros pour un Go en Guinée Équatoriale. L’abonnement mensuel à Internet haut débit peut être parfois très coûteux, il faut en moyenne 969,73 dollars au Burkina Faso. Pourtant, c’est 180 fois plus qu’en Iran, où il ne faudra payer en moyenne que 5,37 dollars par mois pour le même service.  La connexion la plus chère au monde s’élève aujourd’hui à 104 euros par mois pour 8Go, et c’est aux Bermudes. Ceci montre effectivement que des milliards de personnes, particulièrement celles vivant dans les pays en développement n’ont pas accès à l’internet à haut débit.

Il faut considérer que ces chiffres se diffèrent selon les villes et le type de connexion. En Afrique de l’Est, les tarifs sont plus bas. Il faut payer 5,1 euros pour un Go. En Éthiopie 3,7euros, en Tanzanie 3,35 euros et au Rwanda 1, 98 euros.

Aux  États-Unis et au canada le prix d’internet de base varie dépendamment de l’opérateur, de l’État ou de la région dans lequel on se trouve. On peut payer au Canada entre 45$ à 70$ et aux USA entre 58$ à 100$ pour une connexion de 8 Mo. Pour le même type de connexion que les pays cités précédemment, le forfait coûte environ 78$ en Suisse.

Dans certains pays, l’accès à l’internet coûte toutefois moins cher. Comme la France 36 55$, le Japon 35$,  L’Allemagne 32$. Quant à la Finlande, elle se situe parmi les pays où l’accès à internet est le plus abordable. Il faut en effet compter en moyenne 24 $ par mois.

En comparant les écarts des prix, on peut déduire que beaucoup de personnes  sont dans l’impossibilité  de bénéficier des immenses avantages de l’internet dans le monde. Outre le manque d’infrastructures de communication, de nombreuses raisons entrent en compte, comme la modernité des installations du pays en question.

Pourtant, la technologie offre aux populations des pays qui en bénéficient, un meilleur accès à l’information, à l’éducation et à la culture. C’est aussi une nouvelle forme de vente et de communication qui met à disposition un nouveau marché sur lequel les entreprises innovent. Et si on embarquait l’autre moitié de la population mondiale dans l’ère du numérique?

Haïti en 2010 compte un peu plus de 836 435 personnes qui utilisent l’internet, et occupe la 109e place sur 195 pays dans monde, un chiffre qui représente 8,37% de toute la population haïtienne à utiliser l’internet.

Les prix de l’internet en Haïti peuvent toutefois être problématiques. C’est en effet très compliqué de déterminer le prix dans ce pays. Les operateurs offrent des plans qui peuvent paraitre souvent intéressant mais au final, les consommateurs sortent perdants du fait que les données mises à leur disposition sont tres limitées dans le temps.

Les prix de connexion des opérateurs sont très variés. Chez Access Haïti par exemple, on peut avoir des plans qui vont jusqu’à 2 dollar le Go, mais qui regorgent de restrictions avec un temps d’utilisation très limité. Des plans au niveau de la Natcom peuvent offrir jusqu’à 1Go pour quelques centimes de dollar mais seulement disponible à utilisation pour un seul jour.

En plus de cette disponibilité de l’internet en Haïti, il y a aussi cette question d’infrastructure qui représente un réel problème à sa distribution sur tout le territoire national. Toutefois, selon les observations, beaucoup plus d’haïtiens sont munis d’un téléphone intelligent de jour en jour, ce qui peut influencer encore plus le comportement des prix quand ils auront à réagir face aux concurrences.

Jessica NAZAIRE

Bouton retour en haut de la page
Recevoir les Notifications ?    OK NON