ActualitéNationalPolitiqueSociété

[Ti Claude Joseph] Reginald Boulos tente de diminuer le Premier Ministre Haitien dans les micros de la Voix de l’Amérique

Dans une entrevue accordée à la Voix de l’Amérique, en abordant certaines problématiques, le médecin et homme d’affaire, Pierre Réginald Boulos a ajouté un diminutif devant le nom du Premier Ministre Claude Joseph, qui à susciter la colère de ce dernier. 

lors de ses analyses de la conjoncture socio-politique du pays, parlant du dialogue national que prône le Chef d’Etat, Jovenel Moise. Le leader du parti MTV-AYITI a largué un diminutif devant le nom du chef de la Primature. [Ti Claude Joseph].

Voulant illustrer un éventuel départ de Jovenel Moise, Docteur Reginald Boulos lâche; si Jovenel ta mete kle a anba pòt la, ou wè nan kisa nou tonbe, se ti Claude Joseph ki ta pral dirije peyi a. une phrase qui n’a pas laissé le professeur Claude sans réaction. Selon certains internautes le médecin a une capacité communicationelle au dessus de la moyenne et c’est un homme formé, il connaît le poids de chaque mots, ils voulait le faire. 

Claude Joseph, Premier Ministre Haitien

Pour les collaborateurs de Claude Joseph, il est l’un des plus brillant de sa génération, avec un doctorat en main, Ex professeur de deux prestigieuses Universités aux Etats-Unis, le qualificatif de l’homme d’affaire est très mal interprété, et certains proches du pouvoir exiges même des excuses publiques de Réginald Boulos pour peindre son erreur. Qui pis est, ils sont opposés politiquement, l’un chef d’un parti de l’opposition politique et l’autre Premier Ministre. Interprétant l’inexistence de la possibilité que le diminutif pourrait être signe d’une affection témoignée ou de proximité. Les collaborateurs et proches du Premier Ministre mécontents, exigent la rectification de l’homme d’affaire. 

Le professeur Claude Joseph qui répondait aussi les question de la Voix de l’Amérique a brièvement élaboré sur les propos de l’homme d’affaire. les partisans du Premier Ministre attendent la réaction de Reginald Boulos, pour s’excuser auprès du Chef de la Primature, est ce qu’il y aura suite a cette demande ?

Le Témoin

Bouton retour en haut de la page